09/05 08:01

Un enfant de 3 ans meurt du choléra à Mayotte - La députée Estelle Youssouffa dénonce "Une honte collective et une catastrophe sanitaire, car ce département français est un désert médical"

À Mayotte, un enfant de trois ans est mort du choléra, rapporte la préfecture et l’Agence régionale de santé (ARS) : « L’enfant habitait dans le quartier de Koungou dans lequel plusieurs cas de choléra avaient été identifiés ces dernières semaines », écrivent-elles dans un communiqué relayé par l’AFP.

Le ministre de la Santé Frédéric Valletoux a annoncé la semaine dernière qu’il se rendrait les 9 et 10 mai à Mayotte. Dix-huit nouveaux médecins et infirmiers réserviste devaient arriver en renfort sur l’île pour faire face à la hausse des cas. Ceux-ci viendront s’ajouter aux 49 réservistes déjà mobilisés sur place.

Depuis quelques semaines, Mayotte tente d’endiguer l’épidémie pour éviter une crise d’ampleur. 58 cas de choléra ont été recensés par les autorités mahoraises, dont six cas actifs lors du dernier bilan en date du 6 mai.

Un protocole élaboré en février pour éviter la propagation de la maladie prévoit la désinfection du foyer du malade, l’identification et le traitement des cas contacts et une vaccination « en anneaux », en élargissant progressivement la zone concernée autour de l’habitation du patient atteint de choléra.

Au micro de RTL, ce jeudi 9 mai, Estelle Youssouffa, députée LIOT de Mayotte, dresse un état des lieux très inquiétant. "Ce décès d'un enfant nous rappelle que le choléra est une maladie mortelle qui est en train de prendre racine dans un département français, Mayotte, qui est un désert médical", souligne l'élue.

Maladie infectieuse pouvant être foudroyante, le choléra est un fléau en forte recrudescence dans le monde, affectant prioritairement les pays peu développés ou en zones de guerre.

La - septième - pandémie actuelle a démarré en Asie du Sud, en 1961, et a atteint l’Afrique en 1971, puis les Amériques en 1991. Le choléra est toujours endémique dans de nombreux pays, selon l’OMS.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions