07/05 16:46

Sciences Po Paris: La rue devant l'école a été évacuée cet après-midi par les forces de l'ordre - Les étudiants pro-palestiniens ont refusé de quitter les lieux - Regardez

16h45: Le point sur ce que l'on sait

Les forces de l'ordre sont de nouveau intervenues mardi, à deux reprises, devant les locaux historiques de Sciences Po Paris pour disperser des rassemblements propalestiniens, ont constaté des journalistes de l'AFP. En début de matinée, des poubelles et du mobilier urbain obstruaient l'entrée du bâtiment situé au 27 rue Saint-Guillaume, dans le 7e arrondissement huppé de Paris.

Une vingtaine d'étudiants étaient présents. Une étudiante en première année, qui n'a pas donné pas nom, a justifié le blocage par les mêmes revendications qui agitent les campus de Sciences Po Paris depuis plusieurs semaines, notamment une enquête sur les partenariats avec des universités israéliennes et "l'arrêt de la répression des étudiants mobilisés et des sanctions".

Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues "pour débloquer les deux entrées principales rue saint Guillaume, permettant l'entrée des élèves", et ont procédé à deux interpellations, a indiqué la préfecture de police. Les examens qui commençaient à 9H00 ont été "lancés normalement" a indiqué la direction de Sciences Po.

Un second rassemblement a été organisé à midi en "soutien aux camarades interpellés" et "surtout, au peuple palestinien", selon le comité Palestine de Sciences Po. Une centaine de personnes ont manifesté devant l'entrée - élèves de l'école, une vingtaine de salariés de Sciences Po et une trentaine d'étudiants de Sorbonne université - avant d'être évacués par les forces de l'ordre peu après 14H00, a constaté l'AFP.

Le député LFI Louis Boyard était présent. Il a eu un échange virulent avec le chef de file de la liste Les Républicains (LR) aux élections européennes, François-Xavier Bellamy, lui aussi venu devant Sciences Po. "Le peuple français n'est pas complice de ceux qui soutiennent le Hamas aujourd'hui, de ceux qui excusent le pire", a lancé l'eurodéputé LR à l'adresse du député LFI.

"Je suis venu là pour être la voix de tous les étudiants qui ne veulent pas voir Sciences Po réduit à ces blocages permanents, à cette instrumentalisation permanente, à cet officine de La France insoumise qu'est devenue la rue Saint-Guillaume", a ensuite expliqué M. Bellamy.

"Il faut que les étudiants qui bloquent les examens soient privés d’examens, il faut que les étudiants étrangers qui contribuent à ces troubles soient reconduits dans leur pays". "Vous passez à chaque fois de prétexte en prétexte pour ne jamais parler du fait qu’il y a un génocide à Gaza", a dénoncé Louis Boyard.

Les cours sont terminés depuis vendredi à Sciences Po, où les étudiants passent des examens cette semaine.

14h55: Des internautes ont posté des vidéos tournées sur place, devant Sciences Po Paris.

.

.

14h50: Tous les étudiants qui avaient un examen à passer aujourd’hui à Sciences Po Paris ont pu le passer, indique le ministère de l'Enseignement supérieur

14h46: Sur place, à Sciences Po Paris, des professeurs et des personnels sont arrivés avec des pancartes « Nos étudiants sont notre fierté », comme le montre le député LFI Louis Boyard sur son compte X.

.

.

14h29: L'école Sciences Po Paris est actuellement en cours d'évacuation par les forces de l'ordre. Les étudiants pro-palestiniens refusent de quitter les lieux.

Une centaine d'étudiants pro-palestiniens s’étaient rassemblés en milieu de journée alors que, ce matin, l'entrée des locaux historiques de Sciences Po Paris avait été bloquée par une vingtaine de militants.
.

.

11h53: L’entrée des locaux historiques de Sciences Po Paris a été bloquée de nouveau, brièvement, mardi matin par des étudiants mobilisés en faveur des Palestiniens, a constaté une journaliste de l’AFP. Des poubelles, mobilier urbain, vélos en libre service, obstruaient en début de matinée l’entrée du bâtiment situé au 27 rue Saint-Guillaume, dans un quartier huppé de la capitale.

Une vingtaine d’étudiants étaient présents dans la rue, certains arborant des masques sanitaires ou des keffiehs dissimulant une partie de leur visage. Des policiers étaient positionnés à proximité. « On se mobilise avec ces moyens non conventionnels car on pense qu’on n’a plus d’autres choix, on a essayé les mails, les discussions. On est en période d’examen, on est tous fatigué », a déclaré à l’AFP une étudiante en première année qui n’a pas souhaité dévoiler son identité.

Cette jeune femme a justifié le blocage par les mêmes revendications qui agitent les campus de Sciences Po Paris depuis plusieurs semaines, notamment une enquête sur les partenariats avec des universités israéliennes et « l’arrêt de la répression des étudiants mobilisés et des sanctions ». Elle a affirmé que 10 étudiants poursuivaient une grève de la faim entamée vendredi, après une évacuation de ces mêmes locaux par les forces de l’ordre.

« Les entrées de l’établissement ont été bloquées vers 07H45. Le préfet de police a ordonné l’intervention immédiate des forces de l’ordre pour débloquer les deux entrées principales rue saint Guillaume, permettant l’entrée des élèves », a indiqué la préfecture de police, qui a précisé avoir procédé à deux interpellations.

« Quelques étudiants ont tenté de bloquer mais il y a eu intervention des forces de l’ordre, sur la voie publique comme hier. Les examens qui commençaient à 9H00 sont lancés normalement », a expliqué de son côté la direction de Sciences Po.

Les cours sont terminés depuis vendredi à Sciences Po, où les étudiants passent des examens cette semaine. La police était déjà intervenue lundi devant l’établissement pour déloger des militants mobilisés pour Gaza qui avaient installé des tentes.

Les forces de l’ordre avaient évacué vendredi les militants propalestiniens de Sciences Po Paris qui occupaient les locaux depuis la veille.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maudav
7/mai/2024 - 22h02

Arrêtez de les médiatiser, en deux jours ils auront disparus.

Portrait de Anti-Ratsciste
7/mai/2024 - 20h46
8Gako8 a écrit :

Corée du Nord = communiste , communiste = Melonchon ( fut membre de l'Organisation communiste internationaliste ) et sa parle de fachos et consanguins . faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais smiley

Je réitère mes propos.

Certains ici, ne veulent vivre que dans un monde où les "forts" exploitent les faibles. 

Où une couleur de peau serait meilleure qu'une autre.

Il y a quand même des discours "d'extermination" de certaines personnes dans ce salon.

Et ils vous donneront ensuite des leçons d'humanité... C'est impensable 

Alors, que défendez-vous comme monde? Un monde ou vous exterminez, ceux qui ne vous ressemblent pas. Avouez-le

 

Portrait de 8Gako8
7/mai/2024 - 19h56
Anti-Ratsciste a écrit :

Quand je lis les commentaires.

Je me rends compte que les extrémistes sont là.

Aucune nuance, dans vos propos.

Certains ici, sont aussi objectifs qu'un dictateur Nord Coréen.

Heureusement que vous n'êtes pas aux commandes de ce pays.

Sinon vous seriez mis en marge de ce monde. Comme la Corée du Nord

Vive les fachos et les consanguins 

 

 

Corée du Nord = communiste , communiste = Melonchon ( fut membre de l'Organisation communiste internationaliste ) et sa parle de fachos et consanguins . faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais smiley

Portrait de Anti-Ratsciste
7/mai/2024 - 19h39

Quand je lis les commentaires.

Je me rends compte que les extrémistes sont là.

Aucune nuance, dans vos propos.

Certains ici, sont aussi objectifs qu'un dictateur Nord Coréen.

Heureusement que vous n'êtes pas aux commandes de ce pays.

Sinon vous seriez mis en marge de ce monde. Comme la Corée du Nord

Vive les fachos et les consanguins 

 

 

Portrait de Bdhy
7/mai/2024 - 18h50
Blondissime a écrit :

Supprimez leur les bourses 

Ce ne sont pas ceux qui perçoivent des bourses qui foutent le bordel, ce sont les "bons" fils de bourges de gauche !

Portrait de Blondissime
7/mai/2024 - 18h45

Supprimez leur les bourses 

Portrait de dede35
7/mai/2024 - 18h18

Il ya vraiment besoin d'un bon nettoyage  dans le milieu étudian 

Portrait de Titoon
7/mai/2024 - 16h48
Ceez a écrit :

Il faudra qu'un jour on m'explique pourquoi la vie des palos est tellement plus importante que celle des français, des israéliens, des irakiens, des yéménites etc

Ce peuple de merde qui n'a rien apporté à l'humanité, incapable de se développer malgré les flots de milliards qu'on lui donne depuis des décennies. Quand ils ont débarqué au Liban ils ont butté tout le monde et ont transformé ce paradis en trou à merde. Même les pires pays arabes n'en veulent surtout pas chez eux car ils sont bien placés pour savoir ce que ça vaut.

Mais c'est tellement important d'empêcher Israël de toucher à nos si précieux petits palos, pour qu'ils puissent continuer jusqu'à la fin des temps à faire leurs attentats minables, vu qu'ils ne savent rien faire d'autre.

Totalement d’accord avec votre analyse, en particulier sur l'apport culturel des palos au Liban.....

Pour la question initiale: les gauchistes ont érigés les palos en "derniers" de la Terre, les prolétaires ultimes. Il ne faut pas oublier que "l'état palestinien" est une création de l'union soviétique durant la guerre froide afin de mettre un pion face à Israël soutenu par les USA et les occidentaux dans la région dans le cadre de leurs divers conflits par proxi. Inconsciemment, les gauchistes ne doivent pas supporter d'avoir soutenu des "perdants", vu qu'avant de passer à la très médiatique intifida ont oublie de rappeler la longue litanie des défaites militaires des pays arabes dans la région contre Israël justement......

Portrait de dede35
7/mai/2024 - 15h44

Il y aune solution à la Russe pour évacuer les voyoux smiley

Portrait de Jeje82000
7/mai/2024 - 15h35 - depuis l'application mobile

Attrapez-moi ces cafards par les cheveux et coup de cross direct ces bobos de gauche je leur passerai l'envie de bloquer et foutre la merde

Portrait de Etienne44
7/mai/2024 - 15h23 - depuis l'application mobile

Vous pensez qu'ils seront encore là demain et jeudi vu que c'est férié. Tout prétexte est bon pour ne pas aller en cours.

Portrait de Ma vision des choses
7/mai/2024 - 14h55

Ça doit lui faire bizarre à Louis Boyard ! Il n'a jamais été autant à la fac qu'actuellement... smiley

Portrait de Le Suisse
7/mai/2024 - 14h51

Est-ce qu'on pourrait leur livrer des plateaux repas, merci.

Portrait de garlaban
7/mai/2024 - 13h06

Nuance : "En faveur du Hamas".

Portrait de Greenday2013
7/mai/2024 - 12h57
djelloul a écrit :

c est sur que c est bien des etudiants sciences PO............???

Je suis d'accord, je ne pense pas que l'on demande leur carte d'étudiant aux manifestants.

Portrait de djelloul
7/mai/2024 - 12h31

c est sur que c est bien des etudiants sciences PO............???

Portrait de Beguin
7/mai/2024 - 11h50

Envoyez l'armée