06/05 10:46

Israël a commencé à évacuer 100.000 personnes de l'est de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où l'armée prépare une offensive d'ampleur dans sa guerre contre le Hamas

Israël a commencé à évacuer 100.000 personnes de l'est de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où l'armée prépare une offensive d'ampleur dans sa guerre contre le Hamas. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, annonce depuis des semaines une offensive prochaine sur Rafah, qu'il présente comme le dernier grand bastion du mouvement islamiste dans le territoire palestinien.

"Nous avons commencé une opération d'ampleur limitée pour évacuer temporairement les personnes résidant dans l'est de Rafah", a déclaré lundi un porte-parole de l'armée, répétant: "C'est une opération d'ampleur limitée". Il a ajouté que le nombre de personnes concernées était "autour de 100.000 (...) dans l'immédiat".

Rafah, à la lisière sud de la bande de Gaza, abrite selon l'ONU 1,2 million de Palestiniens, soit la moitié de la population du territoire, la plupart des déplacés qui ont fui la guerre plus au nord.

Benjamin Netanyahu a promis de lancer cette offensive quelle que soit l'issue des discussions en cours, par l'intermédiaire des pays médiateurs, pour tenter d'imposer une trêve associée à la libération d'otages retenus à Gaza.

De nouveaux pourparlers samedi et dimanche au Caire se sont heurtés à l'intransigeance des deux camps, le Hamas continuant à réclamer un cessez-le-feu définitif tandis qu'Israël promet de détruire le mouvement islamiste, auteur le 7 octobre sur son sol d'une attaque sans précédent, qui a déclenché le guerre.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
6/mai/2024 - 14h21

Rien sur la recolonisation de Gaza ? le gouvernement vient de voler une bande de 100 km de terre qu'ila  rasé et va reconstruire à neuf pour SON pays...