26/04 07:31

L'Agence France-Presse a réalisé en 2023 un bénéfice pour la cinquième année consécutive et a affirme avoir "atteint les cibles" de son Contrat d'objectifs et de moyens signé avec l'Etat

L'Agence France-Presse (AFP) a réalisé en 2023 un bénéfice pour la cinquième année consécutive et a "atteint les cibles" de son Contrat d'objectifs et de moyens signé avec l'Etat français pour la période 2019-2023, a-t-elle annoncé jeudi, après son conseil d'administration. Ce dernier a "approuvé les comptes de l'exercice 2023, qui confirment la poursuite du redressement financier de l'Agence", s'est félicitée la direction dans un communiqué.

Le résultat net a atteint 1,1 million d'euros, "sensiblement au même niveau que celui de l'an dernier" (1,2 million) et est "positif pour la cinquième année consécutive", a-t-elle relevé. Les recettes commerciales ont légèrement progressé (+0,3 million) par rapport à 2022, pour s'établir à 206,8 millions.

L'AFP avait renoué avec les bénéfices en 2019, pour la première fois depuis 2013, avec un résultat net de 0,4 million d'euros, puis 5,3 millions en 2020. En 2021, elle avait réalisé un résultat net "historique" de 10,6 millions d'euros, grâce notamment à un accord passé avec Google sur les droits voisins. Par conséquent, "le désendettement se poursuit au rythme prévu", selon la direction de l'Agence.

D'un montant de 50,2 millions d'euros début 2017, la dette était de 26,9 millions fin 2023 "et devrait être éteinte en 2028", a-t-elle souligné. La compensation par l'Etat des coûts liés à ses missions d'intérêt général est restée "stable", à 113,3 millions d'euros. Par ailleurs, le Conseil d'administration a fait le bilan du Contrat d'objectifs et de moyens signé avec l'Etat pour la période 2019-2023. "La trajectoire financière prévue a été respectée, et même améliorée", a assuré la direction de l'AFP.

Le CA a en particulier souligné la "belle performance" des métiers de l'image, qui étaient "la grande priorité du contrat". "L'objectif de générer sur la période 23 millions d'euros de revenus supplémentaires sur ces métiers de l'image a été, en dépit de la pandémie (de Covid), atteint à 90% (+21 millions)", selon la direction.

L'AFP est l'une des trois grandes agences mondiales d'information, avec AP et Reuters. Elle emploie 2.600 collaborateurs de 100 nationalités et fournit de l'information en six langues (français, anglais, allemand, espagnol, portugais et arabe) et sur plusieurs supports (texte, photo, vidéo, infographie...).

Elle jouit d'un statut particulier. Elle n'est pas une entreprise publique mais n'a pas d'actionnaires, et ses clients, dont l'Etat, siègent à son conseil d'administration. Son PDG, Fabrice Fries, a été reconduit pour un deuxième mandat de cinq ans qui court depuis avril 2023.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions