25/04 16:33

Kendji Girac aurait voulu "simuler un suicide" pour retenir sa compagne qui voulait partir après une dispute - Le chanteur victime d'une "addiction à l'alcool, à la cocaïne, qu'il consommerait régulièrement et des cuites de 48h"

16h31: Le procureur indique que l'affaire devrait être classée sans suite car la tentative de suicide n'est pas répréhensible sur le plan pénal en France

15h55: Le procureur raconte ce qui s'est vraiment passé et évoque une tentative de suicide :

"Durant son audition, la femme de Kendji Girac, Soraya Miranda, a indiqué que leur "union avait suscité peu d'enthousiasme" de la part de leurs familles respectives car elle ne fait pas partie de la communauté des gens du voyage. Mais surtout, elle évoque une addiction à l'alcool et à la cocaïne et des cuites de 48 heures". Mais elle a précisé qu'il n'a jamais été violent mais qu'il pouvait "casser des objets quand il était dans cet état là".

Sa compagne évoque alors une dispute, et entend un "tir" quelques minutes plus tard. Elle trouve alors le chanteur un genou à terre, et une "odeur de fer".  Elle assure être immédiatement allée chercher de l'aide dans une caravane voisine. Avant de préciser qu'il était seul dans la caravane et "ça ne peut être que Kendji qui a pu se tirer dessus"

L'artiste aurait déjà déclaré dans le passé "qu'il allait se mettre une balle" selon sa femme après une dispute.

Le procureur indique que les tests révèlent la consommation de cocaïne vers "2 heures du matin", et le taux d'alcool à 5h du matin de Kendji Girac est estimé à 2.5g/l de sang.

Le chanteur n'était pas assis sur le canapé lorsque le tir qui l'a blessé est parti, "mais placé à proximité immédiate de la paroi extérieure de la caravane", ajoute le procureur. La présence d'un tiers est "matériellement impossible" entre Kendji Girac et la paroi extérieur.

Le tir a été fait à "une distance entre 5 et 10 centimètres", selon l'analyse des vêtements. Les analyses balistiques permettent d'établir que "la présence d'un tiers est matériellement impossible entre Kendji Girac et le mur". Le procureur de la République de Mont-de-Marsan peut ainsi affirmer que le tir ne peut avoir été déclenché par un tiers.

Lors d'une deuxième audition, Kendji Girac est revenu sur ses premières déclarations évoquant un accident domestique, mais qu"'il a voulu faire peur à sa femme." "En quelques sortes, il a simulé un suicide, mais a omis de vérifier si le chargeur comprenait des munitions ou pas. Il le croyait vide, et s'est volontairement tiré dessus.
En aucun cas m'a femme m'a tiré dessus, j'étais tout seul. Quand j'ai vu que ma femme allait partir, j'ai eu peur."

Il précise "être content que tout soit désormais au clair et qu'il regrette fortement ce qui s'est passé". "J'ai fait quelque chose qui n'est pas moi, qui n'est pas dans mes habitudes.", a confié le chanteur aux enquêteurs.

Le chanteur affirme avoir acheté l'arme le jeudi 18 avril à "un gars passé au camp" pour "500 euros", continue le procureur. Olivier Janson rappelle que "le suicide est un tabou dans la communauté des gens du voyage, notamment pour des questions religieuse, ce qui pourrait expliquer le changement de version du chanteur."

Le procureur estime que le "tir a été provoqué volontairement par Kendji Girac".

15h00: Le procureur de Mont-de-Marsan, Olivier Janson, raconte la version des secours et des pompiers et rappelle que le Samu a été appelé en premier lundi matin "à 5h24par une femme qui n'a toujours pas été identifiée". 

Avant d'évoquer "une forme d'omerta au début de l'enquête". "Les gendarmes sont appelés à repartir dès leur arrivée à 6h05. L'intéressé est uniquement vêtu de son caleçon, assis sur une chaise", quand les gendarmes arrivent sur place.

"Il n'a pas été blessé" sur cette chaise, il a été "déplacé" selon les éléments recueillis sur place, selon le procureur.

"L'intervention est loin d'être facilité [...] L'accueil était hostile selon les termes d'un des pompiers. Les personnes présentes sont assez directives et souhaitent qu'ils emmènent le plus vite possible" l'artiste à l'hôpital, précisant qu'aucune violence n'a été observée. Et d'ajouter que les secours, sur place, entendent des "versions différentes" sur les circonstances de la blessure du chanteur.

"Toutes les personnes présentes ont refusé de donner leur identité", a indiqué le procureur. "L'hypothèse de l'accident a été sujette à caution dès le début" 

"Le tir correspond à un tir à bout portant et non à bout touchant", selon les premières conclusions du médecin légiste. 

Ce qui pourrait ainsi confirmer les propos de Kendji Girac qui a assuré s'être blessé lui-même selon le procureur.

La balle "ne touche aucun organe vital", ce qui est, compte tenu de la trajectoire de la balle, qualifié de "miraculeux" par le procureur. Précisant qu'"aucune trace de lutte" n'a été constatée dans la caravane de Kenjdi Girac. "Aucune arme à l'intérieur" n'a été retrouvée.

"J'ai fait ça tout seul, après avoir acheté une arme à la brocante", a déclaré Kendji Girac à la gendarmerie.

Et le procureur d'ajouter que l'arme a été retrouvée grâce au père du chanteur et à une personne "non identifiée" dans des "conditions atypiques", grâce à l'aide du père de Kenji Girac, dans un buisson "à quelques dizaines de mètres de la caravane du chanteur."

"L'arme présente des sécurités. Un coup ne peut pas partir seule. Il s'agit d'un pistolet à répétition quasi-automatique de 1911, très répandu, dans un mauvais état d'entretien et de conservation", continue Olivier Janson, précisant qu'"en revanche son fonctionnement est parfaitement correct". "Cette arme de poing ne peut pas être en circulation sans autorisation spécifique".

Le procureur indique que Kendji Girac "pratique de manière régulière en Suisse le tir, en club. Il connaît le fonctionnement d'une arme de poing". Un accident, un tir intempestif, est jugé impossible", estime Olivier Janson.

"L'achat de l'arme dans une brocante est plus que douteux", a-t-il précisé, cela ne serait pas "conforme à la législation".

Le chanteur aurait "beaucoup bu" lors de la soirée précédant le coup de feu.

Un oncle rapporte avoir entendu le chanteur dire: "Pardon seigneur, qu'est-ce qui s'est passé?"

 

14h: Kendji Girac était entendu mercredi après-midi par les enquêteurs, deux jours après son hospitalisation près de Bordeaux pour une blessure par balle dans des circonstances encore floues, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Le chanteur de 27 ans avait évoqué brièvement lundi hors procédure un "tir accidentel" et avant cette audition libre, les enquêteurs privilégiaient la piste d'un "acte individuel, sans intervention d'un tiers", ont précisé ces sources. 

L'interprète de "Color Gitano" et "Andalouse" était "très alcoolisé" au moment des faits, ont-elles ajouté.

Kendji Girac avait été transporté lundi au petit matin au centre hospitalier Haut-Lévêque à Pessac, au sud-ouest de Bordeaux, "dans un état grave, bien que conscient" après avoir été retrouvé blessé sur l'aire de grand passage des gens du voyage de Biscarrosse (Landes).

Il présentait une "plaie par balle au niveau du thorax" et "ressortant au niveau du dos", selon le parquet.

"Selon les premières constatations", la balle a "été tirée depuis l'intérieur de la caravane", où il se trouvait, a précisé mercredi une source proche du dossier, confirmant une information du journal Le Parisien.

Le vainqueur de l'édition 2014 de l'émission "The Voice" était dans la caravane avec sa compagne et leur fillette, selon des déclarations recueillies par les enquêteurs, a indiqué une autre source proche du dossier.

Le chanteur a été opéré lundi à Pessac et les gendarmes attendaient un feu vert médical pour pouvoir l'interroger. 

En attendant cette audition, des témoins, dont sa compagne, ont déjà été entendus et une arme retrouvée "sur indication de membres de sa famille" "fait l'objet d'analyses", avait indiqué lundi soir le parquet.Il a ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire" après de premiers témoignages jugés "confus".

Une centaine de membres de la communauté des gens du voyage, dont certains proches du chanteur, sont arrivés mercredi matin à l'hôpital, a constaté un correspondant de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lotus14
26/avril/2024 - 10h19

J'espère qu'il va comprendre  que ça va lui donner une leçon 

 je lui souhaite qu'il se   reconstruise auprès de sa compagne et sa fille  qu'il choisisse une vie tranquille 

L'argent de fait pas le bonheur  il faut choisir la qualité de vie 

Qu'il se fasse oublier un certain temps  il peut très bien sortir un album de temps en temps mais abandonner ce rythme de vie qu'il avait  dans ce monde de requins 

Qu'il prenne exemple sur Goldman , Cabrel ,..... 

 

 

Portrait de Beguin
26/avril/2024 - 08h53

Arrêtez de l'accabler. il aurait dû mourir, il a une bonne étoile.

Portrait de Beguin
26/avril/2024 - 08h54

cet homme pressurisé par le métier et les gens du métier, pour faire du fric, a explosé en l'air.  trop jeune il n'a pas su se protéger et personne ne l'a aidé. Il s'est brûlé les ailes.

Portrait de Lotus14
26/avril/2024 - 08h08

Je tire mon chapeau  à sa compagne car vivre avec un homme qui boit et qui se drogue   il faut avoir de la patience : sa fille qui assiste à ses crises c'est grave elle est traumatisée la pauvre 

Portrait de soprani
26/avril/2024 - 06h52
Capri a écrit :

Vous êtes bête. Jean Philippe Smet etait dans le même cas et a eu une très longue carrière.

Johnny ne c'est jamais tiré dessus et n'a jamais menti aux autorités, donc aucune comparaison.

C'est mon choix si je désire que sa carrière soit terminée.

Portrait de KERCLAUDE
26/avril/2024 - 05h46

Belle narration du Procureur de la République et classement de l'affaire ......... Quid de la consommation de coke et de la détention  d'arme?  

Portrait de Constrictor
26/avril/2024 - 01h36

Et pour ce qui est de la soirée que Kendji a passé avec un couscous très arrosé puis une fin de soirée apparemment encore plus arrosée avec en plus de la c, il ne paraît pas improbable qu'il ait joué avec son arme dans un état plus que second tard dans la nuit.

Après, reste à connaître la provenance de cette arme qui ne venait visiblement pas d'une brocante et pourquoi a-t-elle dépouillée de son chargeur et balancée dans un fossé.

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 01h33

Le compte rendu du Procureur de la République est vraiment très intéressant et professionnel.

Portrait de Constrictor
26/avril/2024 - 01h25
Greg1928 a écrit :

Sa femme n'est pas de la communauté gitane.

Exact, et c'est même elle qui voulait l'éloigner des gens du voyage pour pouvoir se poser et ne plus imposer cette vie à leur fille.

Portrait de Greg1928
26/avril/2024 - 01h08
Nini76700 a écrit :

Son problème a mon avis est qu'il doit vivre un enfer avec sa famille, il doit être solliciter et ponctionner du matin au soir être obligé de se les coltiner, de les embauchs.... Il doit pas avoir le choix avec les gitans. Sa rend dépressif

Sa femme n'est pas de la communauté gitane.

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 01h35
dede35 a écrit :

Kenji l'alcoolo et le drogué sa célébrité va en prendre un bon coup

Il a déjà bien gagné sa vie. C’est sûr que là, va falloir remonter la pente. Pas certain que les mamans achètent à nouveau des places pour les concerts de KG… Il va jouer sur le côté « rédemption » surtout en etant Évangéliste.

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 00h49
soprani a écrit :

Drogue - Alcool - Mensonges .... j'espère que ça carrière est définitivement terminée 

Vous êtes bête. Jean Philippe Smet etait dans le même cas et a eu une très longue carrière.

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 00h47
Amandecroquante a écrit :

L’idole des parents

Surtout des femmes. Pratiquement aucun homme à ses concerts.

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 00h46
Archimede a écrit :

On ne peut se fier à aucun scénario, le narratif du suicide par passion ressemble à un narratif pour sauver sa carrière.

Votre narratif n’est pas clair

Portrait de Capri
26/avril/2024 - 00h45

Les femmes et les enfants ont peuplé les concerts de KG. Pas évident d’apprendre que le gars est alcoolique, drogué et fait une tentative de suicide. Quel membre du showbiz ne prend pas de drogue ?

Portrait de Amandecroquante
25/avril/2024 - 23h56

L’idole des parents

Portrait de soprani
25/avril/2024 - 22h57

Drogue - Alcool - Mensonges .... j'espère que ça carrière est définitivement terminée 

Portrait de nina83
25/avril/2024 - 22h11

C'est triste pour sa compagne qui doit vivre des moments de calvaire avec lui.... et qui voudrait protéger la petite fille. Je la plains sincèrement smiley

Portrait de namaste2271
25/avril/2024 - 22h10

Il aurait dû se marier avec une fille de son groupe des gens du voyage, il aurait été plus heureux!

sa compane n'a pas l'air heureuse non plus. ca doit être difficile pour elle car elle ne vient pas du milieu des gens du voyage.  en plus, la cocaine, ca n;aide pas.

Portrait de Beguin
25/avril/2024 - 20h59

Quand on achete une arme, même a la sauvette, elle n'est pas chargée. 

Portrait de Madli
25/avril/2024 - 19h11
8Gako8 a écrit :

oui d'habitude ils mettent 15 ans a partir , la ils partent en 4eme vitesse smiley

Tout simplement pour rejoindre Kenji à Bordeaux

Portrait de Madli
25/avril/2024 - 19h11
8Gako8 a écrit :

oui d'habitude ils mettent 15 ans a partir , la ils partent en 4eme vitesse smiley

Tout simplement pour rejoindre Kenji à Bordeaux

Portrait de Madli
25/avril/2024 - 19h10
francois842021 a écrit :

et les caravanes sont partis comme çà cool 

Non vous n'auriez pas bien suivi , les caravanes sont parties pour aller près de l'Hopital à Bordeaux, pour être proche de Kenji

Portrait de seb2746
25/avril/2024 - 19h09

Ce sera le coup d'un soir smiley

Portrait de Nini76700
26/avril/2024 - 07h56
Marne51000 a écrit :

This is the voice! Voila où ça méne! Et c’est pas le seul mais bon vu son public familial ça va faire mal à son image! Prochaine destination cure de desintox! Et qu’il parte de ses caravanes pour changer d’air! Pauvre compagne 

Son problème a mon avis est qu'il doit vivre un enfer avec sa famille, il doit être solliciter et ponctionner du matin au soir être obligé de se les coltiner, de les embauchs.... Il doit pas avoir le choix avec les gitans. Sa rend dépressif

Portrait de Philtlse
25/avril/2024 - 18h38

Le gendre idéal

Portrait de emiliegourde
25/avril/2024 - 18h19
dede35 a écrit :

Kenji l'alcoolo et le drogué sa célébrité va en prendre un bon coup

memoire courte du fan de base

Portrait de emiliegourde
25/avril/2024 - 18h00
Nike147be a écrit :

Et la détention illégale d'arme de guerre & munitions, la détention & usage de stupéfiant...

A la trappe aussi je suppose ?

Par contre, si tu as 0,1 gramme de plus et que tu souffles dans le ballon, tu n'as plus de permis, mon ami. Circulez, il n'y a rien à voir.

Portrait de Nike147be
25/avril/2024 - 17h38

Et la détention illégale d'arme de guerre & munitions, la détention & usage de stupéfiant...

A la trappe aussi je suppose ?

Portrait de bergil
25/avril/2024 - 17h31

Bon , c'est fait ! on passe à autre chose !