19/04 16:31

Russie: Le journaliste Evan Gershkovich, détenu depuis plus d'un an pour des accusations d'"espionnage" qu'il rejette, garde "le moral", selon l’ambassadrice américaine à Moscou

L'ambassadrice américaine à Moscou a dit avoir rendu visite jeudi en prison au journaliste Evan Gershkovich, détenu depuis plus d'un an pour des accusations d'"espionnage" qu'il rejette, assurant qu'il gardait "le moral". "L'ambassadrice (Lynne) Tracy a rendu visite aujourd'hui à Evan Gershkovich, du Wall Street Journal, à la prison de Lefortovo, où il est détenu à tort depuis plus d'un an", a indiqué l'ambassade américaine sur les réseaux sociaux.

Le journaliste a été placé dans ce centre de détention de Moscou dans l'attente d'un possible procès ou d'un échange de prisonniers.

"Malgré l'attente prolongée de son procès, Evan garde le moral, porté par les messages de soutien qui ne cessent de lui parvenir", a précisé l'ambassade.

Reporter au Wall Street Journal, Evan Gershkovich, âgé de 32 ans et qui a aussi travaillé pour l'AFP à Moscou, avait été arrêté en mars 2023 par le FSB lors d'un reportage à Ekaterinbourg, dans l'Oural. Il est le premier journaliste étranger arrêté en Russie pour "espionnage" depuis la chute de l'Union soviétique.

Des accusations, passibles de 20 ans de prison, qu'il rejette, tout comme les Etats-Unis, son journal et ses proches. La Russie n'a jamais apporté publiquement d'éléments de preuve et l'ensemble de la procédure a été classée secrète. "Nous n'avons jamais envisagé qu'une telle situation arrive à notre fils et frère, et encore moins de passer une année entière dans l'incertitude", a récemment déclaré sa famille dans une lettre aux lecteurs du Wall Street Journal.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions