17/04 07:45

Les images des violences qui se multiplient à la Foire du Trône à Paris, alors que des bandes de racailles se donnent rendez-vous au milieu des familles venues s'amuser - Regardez

C'est le ras-le-bol des forains de la Foire du Trône qui ont décidé de ne plus se laisser faire après les affrontements qui se déroulent dans les allées de ce grand rendez-vous festifs, avec des images qui se retrouvent ensuite sur les réseaux sociaux amplifiant un bad buzz. En fin de semaine dernière, les forains n’ont pas attendu l’intervention des forces de l’ordre pour se faire eux-mêmes justice en déclenchant une violente bagarre, comme en témoignent les images captées par une caméra de surveillance.

En effet pour le deuxième week-end consécutif, la fête foraine de la pelouse de Reuilly (XIIe) a été le théâtre de rixes, mouvements de foule et interpellations.

Samedi par exemple, deux personnes ont été interpellées par la Brigade de répression de l’action violente motorisée (BravM) après avoir menacé des policiers avec une arme factice.

Sur son compte X (ex-Twitter), la préfecture de police indique qu’au cours de cette journée, plusieurs mouvements de foule ont été provoqués par des individus ayant tenté d’entrer de force dans l’enceinte de la Foire du Trône. =

Le samedi précédent déjà, des incidents avaient déjà éclaté, rapporte le site Marianne qui évoque des bagarres et des vols à l’arraché. De nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux montrent des jeunes en train d’en découdre. 

« Ce genre d’embrouilles, ce n’est pas nouveau, mais on voit de plus en plus de conneries et de violence. Rien que ce samedi, c’était quatre ou cinq bagarres. Déjà qu’on est pas gâtés par la météo cette année, ça nous aide pas », a réagi un forain auprès de Marianne. 

D’après une source policière, un individu a également été placé en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi pour des faits d’outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique, survenus au moment de la fermeture du site.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
17/avril/2024 - 12h35

La démographie fait son effet.

Nous allons avoir droit à de plus en plus de situations de ce genre.

Portrait de taffel
17/avril/2024 - 11h09
LEON a écrit :

Les forains ont fait le ménage eux mêmes ? je croyais qu'il était interdit de se faire justice soi-même ? 

Se défendre et assurer sa sécurité est conseillé et autorisé !

Portrait de steph007
17/avril/2024 - 11h07

Il faut cogner, cogner, cogner, ... ils ne comprennent que ça !

Portrait de taffel
17/avril/2024 - 11h01

Il faudrait un genre de camionnette fourrière qui passerait avec un filet, et qui capturerait ces ordures de racailles et les jetterai dans un trou sans fond!

Portrait de GARRY
17/avril/2024 - 11h00
Archimede a écrit :

Il y a une engeance qui pourrit tout, partout... S'imaginant faire ainsi une part dans le jihad international.

La guerre est là.

 

Je partage votre analyse mais c'est irréversible il est trop tard .

il y a longtemps que les fêtes de quartier n'existent  plus   les fêtes de Bayonne elles aussi l'an dernier ont eu droits à la visite de racailles . 

Portrait de GARRY
17/avril/2024 - 10h59
Archimede a écrit :

Il y a une engeance qui pourrit tout, partout... S'imaginant faire ainsi une part dans le jihad international.

La guerre est là.

 

Je partage votre analyse mais c'est irréversible il est trop tard .

il y a longtemps que les fêtes de quartier n'existe plus depuis trente ans  . les fêtes de Bayonne elles aussi l'an dernier ont eu droits à la visite de racailles . 

Portrait de EDEN12
17/avril/2024 - 10h12

C'est beau la France ! Quel beau pays, ca fait rêver 

Portrait de Vieux fêtard
17/avril/2024 - 09h59

C'est la fête...c'est la fêêête smileysmiley

Portrait de Yanik65
17/avril/2024 - 08h35

Personne n'en peut plus de ces vermines. Ce sont pire que des animaux. Aucune intelligence, aucun savoir-vivre, inapte à vivre tranquillement en communauté. Je pense malheureusement qu'à part la violence ils comprennent rien ces taches ... La branlée que prend le mec par les forains, elle fait plaisir à voir.

Portrait de Eugene
17/avril/2024 - 08h17 - depuis l'application mobile

L’argument « foireux » du vice président : j’ai 50 ans et je suis toujours là, donc ce n’est pas dangereux pour les familles.

Portrait de San Antonio
17/avril/2024 - 08h15 - depuis l'application mobile

Toujours les mêmes profils … c’est insupportable