15/04 17:18

Nouvelle attaque au couteau à Sydney en Australie: Un garçon de 15 ans arrêté par la police - Au moins 4 personnes blessées dans une église, selon un bilan des services de secours - Un homme arrêté par la police - VIDEO

17h17: Au moins deux policiers ont été hospitalisés et des véhicules ont été endommagés dans de violentes protestations qui ont suivi l'attaque dans une église de la banlieue de Sydney, a affirmé la police australienne. Les agents ont été blessés par des personnes qui ont lancé "des bouteilles, des briques et d'autres objets", a déclaré Andrew Holland, haut responsable de la police de l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud.

16h59: Un garçon de 15 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque au couteau, a été arrêté, annonce la police. Il a été soigné pour des blessures à la main, ajoute le haut responsable de la police de l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud. . La vie des quatre blessés n'est pas menacée, ont indiqué les autorités de Sydney, indiquant avoir arrêté un homme après cette attaque qui s'est déroulée lors d'un service religieux dans une église assyrienne de l'ouest de la ville.

Les services de secours d'urgence ont indiqué à l'AFP que quatre hommes âgés de 20 à 70 ans étaient soignés notamment pour des lacérations.

"Les personnes blessées souffrent de blessures ne menaçant pas leur vie, et ont été prises en charge (...) avant d'être transférées à l'hôpital", a indiqué la police. L'AFP a identifié, d'après la vidéo, le lieu comme étant l'église du Christ bon pasteur, à Wakeley, dans la banlieue ouest de Sydney.

Le quartier est connu pour accueillir des membres de la petite communauté chrétienne assyrienne ayant fui les persécutions et la guerre en Irak et en Syrie.

16h13: Le point avec les dernières informations

Une nouvelle attaque à l'arme blanche a fait quatre blessés lundi lors d'un service religieux à Sydney, au surlendemain de celle qui a fait six morts samedi dans un centre commercial, attribuée à un homme souffrant de troubles psychiques.

La vie des quatre blessés n'est pas menacée, a indiqué la police de Sydney, indiquant avoir arrêté un homme après cette attaque qui s'est déroulée lors d'un service religieux dans une église assyrienne de l'ouest de la ville.

Selon une retransmission en direct, un homme habillé de noir s'est approché de l'autel, a levé le bras droit et a frappé le prêtre avec un couteau, provoquant la panique et des cris parmi les fidèles.

Un certain nombre de personnes se sont précipitées pour apporter leur aide, selon les images, et maîtriser l'assaillant.

Les services de secours d'urgence ont indiqué à l'AFP que quatre hommes âgés de 20 à 70 ans étaient soignés notamment pour des lacérations.

« Les personnes blessées souffrent de blessures ne menaçant pas leur vie, et ont été prises en charge (...) avant d'être transférées à l'hôpital », a indiqué la police.

« Un homme a été arrêté et placé en détention », a-t-elle ajouté.

L'AFP a identifié, d'après la video, le lieu comme étant l'église du Christ bon pasteur, à Wakeley, dans la banlieue ouest de Sydney.

Le quartier est connu pour accueillir des membres de la petite communauté chrétienne assyrienne ayant fui les persécutions et la guerre en Irak et en Syrie.

Cette église accueille un service religieux le lundi soir.

La police a indiqué avoir commencé à recevoir des appels « vers 19H10 », et avoir alors appelé le public à éviter cette zone.

Néamoins des centaines de personnes, apparemment membres de cette communauté, ont tenté de rejoindre l'église après l'incident pour trouver l'assaillant, se heurtant à des cordons de police.

Un journaliste de l'AFP a vu des projectiles lancés, avant que les policiers, équipés de boucliers, ne repoussent la foule.

Le suspect « a été extrait de l'église et emmené dans une direction non communiquée », a indiqué la police, demandant d'évacuer la zone.

Samedi, une précédente attaque au couteau avait fait six morts et plusieurs blessés à Sydney. Elle a été perpétrée dans un centre commercial par un homme de 40 ans atteint d'une maladie mentale, rien ne suggérant un motif terroriste, selon la police australienne.

Cinq des six victimes tuées par Joel Cauchi, un homme de 40 ans souffrant de troubles mentaux, sont des femmes, tout comme la plupart des blessés. L'assaillant a été abattu.

Un ruban noir était projeté lundi sur l'Opéra de Sydney en signe de deuil.

14h18: Le point sur ce que l'on sait

Quatre personnes sont soignées pour « des blessures ne menaçant pas leur vie », ont indiqué les services de secours de Sydney, où un homme a été arrêté après avoir poignardé plusieurs personnes. La police australienne avait auparavant annoncé cette arrestation, au surlendemain d’une attaque au couteau qui a fait six morts dans la ville.

Les ambulanciers ont indiqué à l’AFP que quatre hommes âgés de 20 à 70 ans sont été soignés notamment pour des lacérations.

Selon une retransmission en direct, l’attaque de lundi s’est déroulée lors d’un service religieux dans une église assyrienne de l’ouest de la ville. Un homme s’est approché de l’autel, a levé le bras droit et a frappé le prédicateur avec un couteau, provoquant la panique et des cris parmi les fidèles. Un certain nombre de personnes se sont précipitées pour apporter leur aide.

Samedi une autre attaque au couteau a fait six morts et plusieurs blessés à Sydney. Elle a été perpétrée dans un centre commercial par un homme de 40 ans atteint d’une maladie mentale, rien ne suggérant un éventuel motif terroriste, selon la police australienne. L’agresseur de samedi semble avoir ciblé les femmes en priorité, a ajouté lundi la même source.

13h39: Les ambulanciers ont indiqué à l'AFP qu'au moins quatre personnes ont été blessées après l'attaque survenue dans une église

13h32: Selon une retransmission en direct, l’attaque de lundi s’est déroulée lors d’un service religieux dans une église assyrienne de l’ouest de la ville. Un homme s’est approché de l’autel, a levé le bras droit et a frappé le prédicateur avec un couteau, provoquant la panique et des cris parmi les fidèles. Un certain nombre de personnes se sont précipitées pour apporter leur aide.

13h30: Regardez les terribles images de l’attaque de ce matin qui a été entièrement filmée faisant plusieurs blessés

.

.

13h20: Selon les médias locaux, cette nouvelle attaque est survenue à l’église Christ The Good Shepherd à Wakeley. La messe était diffusée en direct sur le compte Facebook de l’établissement.

13h18: Cette attaque survient seulement deux jours après une autre attaque au couteau qui a fait six morts et plusieurs blessés samedi dans un centre commercial de Sydney. Cinq des six victimes tuées par Joel Cauchi, un homme de 40 ans souffrant de troubles mentaux, sont des femmes, tout comme la plupart des blessés.

Ce type d'attaque est extrêmement rare en Australie. En novembre 2018, un individu armé d'un couteau avait tué une personne et en avait blessé deux autres dans une rue de Melbourne avant d'être abattu par la police. Le crime avait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

13h12: La police australienne a annoncé lundi l'arrestation d'un homme, qui a blessé plusieurs personnes à Sydney, deux jours après une attaque au couteau qui a fait six morts dans la ville.

Les victimes souffrent « de blessures ne menaçant pas leur vie », a précisé la police. Les ambulanciers ont indiqué à l'AFP que quatre personnes ont été blessées lundi, des médias locaux affirmant que cette nouvelle attaque est survenue dans une église.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
16/avril/2024 - 13h26

Ils ont déjà la barbe à 15 ans ?

Portrait de tony355
15/avril/2024 - 20h53

apres crepol tu as 5-6 fachos de mes deux qui defilent pour quand meme marquer le coup apes la meurtre. 1 an ferme les mecs..................

hier un oqtf recherché,il se fait prendre avec 1 carabine dans sa djelabba, putain relaché le batard..... ça merde a un endroit

Portrait de Justemonavis
15/avril/2024 - 18h19

 Il est temps de demander à chaque pays de remettre la peine de mort en place pour ce genre de cas.

Portrait de San Antonio
15/avril/2024 - 17h03 - depuis l'application mobile

Ils sont jeunes, très jeunes. La relation avec les réseaux sociaux auxquels ils sont exposés est à étudier de près

Portrait de Amandecroquante
15/avril/2024 - 16h41

Il y’a des attaques tous les jours en occident et malheureusement les politiques occidentaux ne veulent pas l’admettre. Leur civilisation est ciblé, des ennemis veulent y mettre fin… 

‘cela serait sûrement plus simple si c’était des allemands moustachus…

Portrait de LoupLoup
15/avril/2024 - 14h49

Encore un déséquilibré... Bah non le mec sait ce qu'il fait... juste un radicalisé qui veut que de l'islam sur Terre. Ils ne tolèrent aucune autre religion.Mais il ne faut pas faire peur à la population donc on dira qu'il n'avait pas suivit sa séance de psy depuis plusieurs mois.

Portrait de LORDERIC
15/avril/2024 - 14h26

Nous, en France, on sait que le coupable est toujours soit un musulman radical, soit un déséquilibré, on devrait les appeler pour aider l'enquête.

Portrait de maudav
15/avril/2024 - 13h53

Encore un pauvre taré  pas pris en charge par les psys ?

Et le mec est arrêté ? Mais putain tuez-les !