13/04 10:31

Agen : Cinq hommes mis en examen et écroués pour la séquestration suivie de mutilation ou infirmité permanente, en bande organisée, d'un quadragénaire

Cinq hommes d'une vingtaine d'années ont été mis en examen et écroués pour la séquestration suivie de mutilation ou infirmité permanente, en bande organisée, d'un quadragénaire enlevé début mars, sur fonds de trafic de drogue, a annoncé le parquet d'Agen.

Le 8 mars dernier, le corps de la victime, violemment frappée au visage, avait été retrouvé par un promeneur «entre la vie et la mort» dans la forêt départementale de Migelane sur la commune de Martillac en Gironde. Son pronostic vital était alors engagé. Il est sorti du coma mais son état de santé reste préoccupant. La veille de la découverte, vers 23H30, la gendarmerie du Lot-et-Garonne avait reçu un appel d'un témoin «après l'enlèvement d'une personne», survenu sur le parking d'un supermarché à Castelmoron-sur-Lot.

Selon ce témoignage recueilli, «plusieurs individus se seraient dirigés vers un véhicule qui y était garé, et s'en seraient pris à l'un de ses occupants, le rouant de coups. Celui-ci aurait ensuite été conduit de force par ses agresseurs dans une autre automobile, qui quittait rapidement les lieux», a indiqué le procureur de la République Olivier Naboulet, lors d'une conférence de presse.

Les enquêteurs de l'antenne agenaise de la section de recherche de Bordeaux, aidés par la brigade de recherche de Tonneins ont relié les deux affaires suite à «l'identification de la victime», a précise le magistrat. Selon les premiers éléments de l'enquête, qui devra «déterminer les responsabilités de chacun», les faits paraissent «s'inscrire dans le cadre d'un règlement de compte, sur fond de trafic de produits stupéfiants».

Huit personnes avaient été interpellées lundi matin, à Mérignac, près de Bordeaux, pour sept d'entre elles et pour une autre à proximité de Mont-de-Marsan (Landes). «Les cinq mis en cause ont reconnu être sur les lieux des faits», a ajouté M. Naboulet. La victime et quatre des prévenus sont connus de la justice.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
13/avril/2024 - 19h13

Encore des "chances" pour le Pays. 

Portrait de YVESM
13/avril/2024 - 10h51

Bordeaux : tout baigne !