24/03 07:46

Le marché mondial de la musique enregistrée a connu une hausse de 10,2% de ses revenus en 2023, principalement due à l'augmentation des abonnements payants aux plateformes de "streaming"

Le marché mondial de la musique enregistrée a connu une hausse de 10,2% de ses revenus en 2023, principalement due à l'augmentation des abonnements payants aux plateformes de "streaming", révèle le rapport annuel de la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI). Ce chiffre d'affaires a ainsi atteint 28,6 milliards de dollars l'an passé, soit "une neuvième année consécutive de croissance", souligne l'IFPI.

Moteur de cette croissance, la lecture en continu représente près de la moitié des ventes, avec une hausse du "streaming" par abonnement de 11,2%. Le nombre d'abonnements payants à des plateformes comme Spotify, Apple Music ou Deezer a dépassé les 500 millions, pour atteindre 667 millions d'utilisateurs de comptes payants fin 2023. Les revenus du secteur se rapprochent désormais de ceux connus au début du siècle, avant que le piratage ne fasse des ravages dans l'industrie musicale et ne pousse les acteurs de la musique enregistrée à chercher de nouveaux modèles économiques.

La vente de supports physiques n'est pas en reste - avec une augmentation de 13,4% des ventes de CD et de vinyles - et représente 17,8% du marché global. La chanteuse américaine Taylor Swift conserve sa place au sommet des ventes mondiales, portée par sa tournée pharaonique ERAS, pour la quatrième fois depuis que l'IFPI décerne le label. Année de records également pour les artistes sud-coréens de K-Pop: les stars des groupes Seventeen et Stray Kids se classent respectivement deuxièmes et troisièmes du classement.

Quatre groupes de K-Pop figurent dans le top 10 2023, confirmant la montée en puissance mondiale du style dans la dernière décennie. Habitués du top 10, les mastodontes du stream Drake et The Weeknd arrivent respectivement en quatrième et cinquième positions.

Seul morceau à dépasser les deux milliards de "streams", "Flowers" de Miley Cyrus se classe en première position du top 10 mondial des singles, avec 2,7 milliards de "streams", suivi par "Calm down" de Rema et Selena Gomez (1,89 milliard) et "Kill bill" de SZA (1,84 milliard). Si toutes les régions du monde ont enregistré une croissance significative des revenus liés à la musique enregistrée en 2023, l'Afrique subsaharienne connaît la plus rapide progression avec 24,7% d'augmentation, suivie par l'Amérique latine, à 19,4%.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kuwabara
24/mars/2024 - 09h05

bravo a ceux qui annonçaient la mort du business de la musique , parce qu on peut , telecharger gratuit de la musique... comme pour les  films quoi..meme quand ca peut etre gratui , les gens payent quand on leur propos des choses coreect