24/02 06:03

Palmarès complet des César 2024 : Le film "Anatomie d’une chute" de Justine Triet grand vainqueur de la 49e cérémonie et «Le règne animal» de Thomas Cailley remporte cinq César

Le film Anatomie d’une chute, de Justine Triet, a été le grand vainqueur de la 49e cérémonie des Césars. La réalisatrice est devenue la seconde femme lauréate du prix de la meilleure réalisation, après Tonie Marshall en 2000.

Le long-métrage à aussi obtenu le César du meilleur film, de la meilleure actrice (Sandra Hüller), du meilleur acteur dans un second rôle (Swann Arlaud), du meilleur scénario original et du meilleur montage.

Autre favori avec 12 nominations, «Le règne animal» de Thomas Cailley remporte cinq César (meilleurs costumes, meilleur son, meilleurs effets visuels, meilleure musique originale et meilleure photographie).

Beaucoup attendaient les mots de Judith Godrèche, figure de proue du #MeToo français, lors de cette 49e édition. L’actrice a libéré la parole sur le sujet, en portant plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon pour des violences sexuelles et physiques pendant son adolescence, que ces derniers nient.

La comédienne a dénoncé les dérives du cinéma, un art qui couvre parfois « un trafic illicite de jeunes filles », dans une intervention très attendue, avec le sujet des violences sexuelles dans toutes les têtes.

.

Voici l’essentiel du palmarès de la 49e cérémonie des César :

.

Meilleur film: Anatomie d’une chute de Justine Triet

Meilleure réalisation: Justine Triet pour Anatomie d’une chute

Meilleur acteur: Arieh Worthalter pour Le procès Goldman

Meilleure actrice: Sandra Hüller pour Anatomie d’une chute

Meilleur scénario original: Justine Triet et Arthur Harari pour Anatomie d’une chute

Meilleur montage: Laurent Sénéchal pour Anatomie d’une chute

Meilleur second rôle masculin: Swann Arlaud dans Anatomie d’une chute

Meilleur second rôle féminin: Adèle Exarchopoulos dans Je verrai toujours vos visages

Révélation masculine: Raphaël Quenard dans Chien de la casse

Révélation féminine: Ella Rumpf dans Le théorème de Marguerite

Meilleur premier film: Chien de la casse de Jean-Baptiste Durand

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
25/février/2024 - 04h20
Interstellar a écrit :

Bon c'est pas mal ce film de Justine Triet mais franchement c'est pas du cinéma. C'est un documentaire, pas un film. Tout ce tapage autour de ce film est très excessif.

Complètement  d'accord

Portrait de Interstellar
24/février/2024 - 17h59

Bon c'est pas mal ce film de Justine Triet mais franchement c'est pas du cinéma. C'est un documentaire, pas un film. Tout ce tapage autour de ce film est très excessif.

Portrait de Beguin
24/février/2024 - 13h18

Victoire méritée pour Arieh. Sa prestation dans le procès de goldman est remarquable. 

Portrait de Beguin
24/février/2024 - 13h16
Blondissime a écrit :

J'ai adoré le film de Jeanne Hery

Jeanne hery c'est le talent, le travail et la retenue.

Portrait de Beguin
24/février/2024 - 13h10

Justine Triet est dans l'air du temps, le temps du wokisme en plein.

Portrait de Blondissime
24/février/2024 - 11h21

J'ai adoré le film de Jeanne Hery

Portrait de Beguin
24/février/2024 - 09h26

Le seul bon film pour le scenario et le jeu d'acteurs c'est "le proces goldman", arieh wolfharter est exceptionnel. Tout le reste c'est moyen voire mediocre.