19/02 10:02

Côtes-d'Armor : Situation surréaliste à Guingamp où l'hôpital public est obligé de demander de l'aide à des médecins à Cuba en raison du manque de personnel depuis des mois ! Vidéo

L'agglomération de Guingamp-Paimpol avait invité l'ambassadeur cubain, car elle a eu connaissance de "la possibilité d'envoi de médecins cubains dans le monde pour aider tant dans l'urgence que dans le temps", a expliqué son président Vincent Le Meaux, évoquant "un besoin en santé sur nos territoires".

La maternité de Guingamp, menacée de fermeture depuis des années, a obtenu un sursis en 2018 à la demande d'Emmanuel Macron, après une forte mobilisation de la population. Mais depuis avril 2023, les accouchements y sont suspendus, faute d'un nombre de soignants suffisants.

En avril dernier, le conseiller municipal de Guingamp, Gaël Roblin, évoquait une “tiers-mondialisation de la Santé en Bretagne par l’ARS”,en écrivant à l’ambassade de Cuba pour demander une aide sanitaire et médicale :

Voici la lettre :

“Les autorités sanitaires françaises prétendent être incapables de trouver du personnel médical pour maintenir une maternité de plein exercice dans l’Hôpital de notre ville.

Il est fait état de sages femmes mais aussi de gynécologues obstétriciens et des médecins anesthésistes qui feraient défaut. Les autorités sanitaires françaises prétendent ne pas vouloir fermer définitivement la possibilité d’accoucher à Guingamp. Mais elles viennent de suspendre la possibilité d’accoucher par la voie d’un simple communiqué.

L’émotion est vive. De nombreux élus et citoyens locaux pensent que cette pénurie est organisée et dénote une volonté claire de destruction du service public de santé en milieu rural. Cette situation se répète notamment à Carhaix et Landerneau. L’égalité d’accès aux services de santé public n’est dont plus garanti à tous et toutes.

Et ce au mépris des risques pour la santé mais aussi au mépris de la volonté des élus locaux et des travailleurs de la santé, comme de la population qui se sont mobilisés massivement à de très nombreuses reprises.

Je connais l’engagement internationaliste de Cuba en faveur de la santé. Le déploiement de brigades de santé cubaines n’est plus depuis la crise du Covid réservé aux pays d’Afrique ou du continent Latino-américain.

En Andorre et en Italie la crise du Covid a été surmontée grâce à l’appui à des personnels de santé cubain. En 2020 l’Ile de Martinique sous domination française a pu bénéficié aussi du soutien de médecins cubains lors de la même crise.

La République Cubaine pourrait elle mettre à disposition des autorités sanitaires françaises du personnel de santé pour permettre dans l’urgence et de manière transitoire le maintien de la possibilité d’accoucher à Guingamp ?

Pourriez vous m’indiquer la marche à suivre ?”

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LEON
20/février/2024 - 08h41

Je me répète : je crois que l'argent qui manque part vers l'Ukraine ?

Portrait de Mollux
19/février/2024 - 13h01
De Pompignanㅤ a écrit :

Suze ?

Je crois que non hélas, juste au naturel.

Portrait de De Pompignanㅤ
19/février/2024 - 11h34
kuwabara a écrit :

la france c est devenu le tiers monde !! u jour c est l ukraine qui donnera de l argent a la france! ou va tout le pognon ?? 

Suze ?

Portrait de kuwabara
19/février/2024 - 10h49

la france c est devenu le tiers monde !! u jour c est l ukraine qui donnera de l argent a la france! ou va tout le pognon ??