18/02 11:01

Les images de centaines de personnes scandant "Free Palestine" pendant un concert au Bataclan, lieu symbole des attentats du 13 novembre, provoquent énormément de réactions - Vidéo

Les images de centaines de personnes scandant "Free Palestine" pendant un concert au Bataclan, lieu symbole des attentats du 10 novembre, provoquent énormément de réactions sur les réseaux sociaux. Ces images diffusées depuis quelques heures sur les réseaux sociaux ont en fait été tournées, il y a une semaine, mais n'avaient pas été mise en ligne.

C'est lors d'un concert du duo syro-allemand Shkoon que le public a repris en coeur ce slogan. Ces cris dans la salle du Bataclan, choquent énormément de personnes sur les réseaux sociaux et beaucoup pensent que la mémoire des victimes est ainsi souillée.

Ce groupe se présente ainsi : "En 2019, Shkoon était sorti des sentiers battus avec leur album Rima qui leur a valu la consécration. Le duo germano-syrien a réussi à tisser un lien entre electronica et sonorités orientales avec un style musical absolument hors du commun. Quatre années plus tard, ils enfoncent le clou avec leur successeur tant attendu du nom de Masrahiya."

Pour ne pas oublier, il est 21h47, ce 13 novembre 2015, lorsqu'un trio de djihadistes s'extrait d'une Polo noire qui s'est garée devant la salle de spectacle du Bataclan. L'un d'eux envoie un SMS : « On est parti, on commence. » Pour les 1.500 spectateurs venus assister au concert des Eagles of Death Metal, c'est le début de trois heures d'enfer et d'un massacre qui fait 90 morts et des centaines de blessés.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Blondissime
19/février/2024 - 08h10

Quelle honte ! Mais qu'ils aillent vivre en Palestine !

Portrait de Beguin
18/février/2024 - 23h33
gargantua a écrit :

quelle insulte à tous les morts qu'il y a eu au Bataclan !!!

C est abject

Portrait de Archimede
18/février/2024 - 18h36
gargantua a écrit :

quelle insulte à tous les morts qu'il y a eu au Bataclan !!!

En effet. C'est aussi du soutien actif au terrorisme nazislamiste. Ces ordures essayent d'entrainer les autres avec eux dans leur chute morale et leur suprémacisme arabe imbécile.

Portrait de gargantua
18/février/2024 - 17h17

quelle insulte à tous les morts qu'il y a eu au Bataclan !!!

Portrait de FlexOffice
18/février/2024 - 12h28
mercibernard a écrit :

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN  VOTEZ RN

 

Chuuuuuuuuuuttttttt !! Tais-toi, y a lePen sur LCI et Zemourt sur France 3..

Portrait de YVESM
18/février/2024 - 11h58

Ils veulent nous diviser, pour mieux en profiter. Ils sont en passe d’y arriver.

C’est une question de temps :

10, 20, 30 ans ?? Qui sait…

Portrait de YVESM
18/février/2024 - 11h54

Le déficit cognitif progresse en France.

Que disent les familles des victimes, qui seront très certainement relayées par la médiacratie (Quotidien, France Inter, Libération, Médiapart…) ?

 

Portrait de Philtlse
18/février/2024 - 11h46

Les programmateurs du Bataclan non aucune morale: on est en France

Portrait de mbagnick
18/février/2024 - 11h20

Le grand remplacement n'existe pas! Votez Macron contre l'extrême droite! Et fermez CNEWS!

Portrait de Archimede
18/février/2024 - 11h30

La "cause" palestinienne est le marqueur des inutiles et des médiocres dans un monde surpeuplé.

Le monde n'a pas besoin d'un énième pays arabo-musulman qui opprime les femmes, les minorités, sans liberté de la presse, qui tue les opposants politiques et les homos.

En plus ces fameux "palestiniens" ne sont pas un peuple, ils ont un ADN arabe, des noms arabes, une culture arabe, ils parlent arabe, ils veulent faire partie du monde arabe... Dire que c'est un peuple autochtone c'est une farce.

C'est une cause idiote, déloyale, nazislamiste et suprémaciste arabe. Rien d'autre.

Ne laissez pas vos enfants se faire entrainer dans cette débilité malsaine, ni dans ces injonctions à soutenir tacitement le terrorisme le plus abject.