14/02 15:46

L'homme suspecté d'avoir tué au volant de sa voiture quatre personnes âgées lundi matin à Steenbecque dans le Nord a été mis en examen pour "homicides involontaires par conducteur"

L'homme suspecté d'avoir tué au volant de sa voiture quatre personnes âgées lundi matin à Steenbecque (Nord) a été mis en examen pour "homicides involontaires par conducteur", a annoncé la procureure de la République de Dunkerque.

Cet homme de 51 ans n'avait consommé ni alcool ni stupéfiants mais "de nombreux actes d'investigation demeurent à accomplir (...), notamment sur la somnolence alléguée par le conducteur et sur la vitesse exacte de son véhicule au moment de la collision", écrit la procureure Charlotte Huet dans un communiqué.

Placé sous contrôle judiciaire à l'issue d'une garde à vue de deux jours, le conducteur a interdiction de conduire un véhicule. Il encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

L'accident s'est produit tôt lundi matin sur une route dont la dangerosité avait déjà été dénoncée par le passé par les habitants de Steenbecque, village de 1.700 habitants à quelques kilomètres du Pas-de-Calais.

Trois des victimes sont décédées sur le lieu même de l'accident: une femme de 77 ans ainsi qu'un couple (un homme de 70 ans et une femme de 69 ans).

Une femme de 70 ans est morte plus tard au centre hospitalier de Lille, quelques heures après y avoir été transportée dans un état critique.

Le conducteur a expliqué aux enquêteurs s'être assoupi au volant, avait indiqué lundi matin le sous-préfet de Dunkerque, François-Xavier Bieuville.

Deux des victimes sont originaires de Steenbecque, et deux autres du village voisin de Morbecque, avait précisé le sous-préfet.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 07h41

En ruralite,  Sur des routes à  90 certains roulent a 110, mettant en péril les cyclistes et pietons. Mettez des ralentisseurs ou faites des contrôles.