10/02 19:41

L'actrice Anny Duperey ose briser le discours unanime à propos des accusations de Judith Godrèche contre 2 réalisateurs : "Six ans sous emprise je veux bien, mais quand même consentante non ?" - Regardez

Elle a une liberté de parole depuis des années, que personne ne semble pouvoir lui retirer et elle en fait preuve, une fois de plus de façon spectaculaire dans l'affaire Judith Godrèche. Interrogée ce midi sur RTL, Anny Duperey  prend le risque d'aller à contre-courant des discours dans tous les médias en s'interrogeant et en posant des questions, que peut-être certains se posent mais n'osent pas exprimer à voix haute

"Je vais me faire taper dessus mais je pense que tout cela est extrêmement exagéré. Six ans avec un réalisateur, sous emprise je veux bien, mais quand même consentante non ? Je ne sais pas trop quoi penser de ce truc-là mais je n’aime pas trop les chasses aux sorcières tardives."

A la question de savoir, si elle avait elle-même été victime de prédateurs dans son métier, Anny Duperey a partagé son désarroi face à ces accusations qu’elle estime exagérées: "J’ai beaucoup de mal à réagir à ça. Peut-être que j’ai eu de la chance parce que j’étais, du fait de mon histoire personnelle avec la mort de mes parents, une espèce de survivante, personne ne se risquait de s’attaquer à moi. C’est comme ça, je n’avais pas le profil de la victime."

pour mémoire, Judith Godrèche a déposé plainte contre le réalisateur Benoît Jacquot pour viols avec violences sur mineur de moins de 15 ans, ainsi que contre le réalisateur Jacques Doillon pour viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité .

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
11/février/2024 - 15h26
Bigareau a écrit :

@De Pompignanㅤ une bourge qui appelle à voter Mélenchon!

... à qui personne n'a rien demandé , mais qui a des avis sur tous les sujets !

Portrait de La Rombière°
11/février/2024 - 11h23

C'est une grande Damesmiley

Portrait de COLIN33
11/février/2024 - 11h15 - depuis l'application mobile

Elle a raison ce qui était un choix individuel dans années 60 70 80 90 est devenu une arme de destruction, chacun est libre de sa sexualité et peu souvent contrainte, nous nous dirigeons dans l'indifférence générale vers une société islamiste

Portrait de Bigareau
11/février/2024 - 09h37 - depuis l'application mobile

les belles années post soixante huit, liberté, interdit d'interdire, " les Valseuses" en film culte...

Portrait de Bigareau
11/février/2024 - 09h35 - depuis l'application mobile
De Pompignanㅤ a écrit :

La pure bourge droitarde.

Je plains Sara.

@De Pompignanㅤ une bourge qui appelle à voter Mélenchon!

Portrait de celec
11/février/2024 - 09h12
Bigpower a écrit :

Il y a quand même un mystère dans cette affaire : Où étaient les parents ?   A 15 ans leur fille se met en couple avec un mec de 40, tourne des scènes torrides avec un autre mec du même âge et tout va bien !?     Il semble que ses parents soient tous les deux psychiatres. Ils étaient donc bien au courant de l'emprise que peut avoir des adultes sur des enfants.  Malgré ça, ils ont laissé faire...   Peut-être bien trop content de voir leur fille devenir une star, même s'il a eu un prix à payer...? 

Effectivement c'est la première question qui m'est venue à l'esprit. Et 6 ans...  C'est quand même long. 

Portrait de Bigpower
11/février/2024 - 08h52

Il y a quand même un mystère dans cette affaire : Où étaient les parents ?   A 15 ans leur fille se met en couple avec un mec de 40, tourne des scènes torrides avec un autre mec du même âge et tout va bien !?     Il semble que ses parents soient tous les deux psychiatres. Ils étaient donc bien au courant de l'emprise que peut avoir des adultes sur des enfants.  Malgré ça, ils ont laissé faire...   Peut-être bien trop content de voir leur fille devenir une star, même s'il a eu un prix à payer...? 

Portrait de steph007
10/février/2024 - 21h06

Faut la mettre sous perfusion mamy zinzin. L'exemple même des convictions hors sol de cette génération de bien-pensants, donneurs de leçons à la Pierre Arditi, Jacques Weber ou Francis Huster qui nous lèguent les relents de leurs indignités.

Portrait de SULLY
10/février/2024 - 21h02 - depuis l'application mobile

Elle n’a pas tort. Six ans sous emprise ? Révélations juste avant la sortie de la série… Tout se sait mais elle dit qu’elle n’était pas consentante des dizaines d’années après…

Portrait de De Pompignanㅤ
10/février/2024 - 21h00

La pure bourge droitarde.

Je plains Sara.

Portrait de iceman
10/février/2024 - 20h57

Je ne suis pas non plus pour une chasse au sorcière très tardive, mais ne pas comprendre qu'être sous l'emprise de quelqu'un (si c'est le cas) c'est un faux consentement, c'est d'une bêtise...

Portrait de Capri
11/février/2024 - 07h58

Benoît Jacquot a 77 ans. Depardieu 75 ans. Annie Duperey 76 ans. Exacte même génération, celle des baby boomers qui avaient 20 ans en 1968. J’ai l’impression qu’une grande page de vie est en train de se tourner, qui donne le tournis, justement.

J’hésite avec le mot de « naufrage », tant je suis déçu par la parole d’Anne Duperey qui ne comprend rien manifestement. Les agresseurs ne s’attaquent pas aux femmes mûres et de « premier plan » - on l’a bien vu avec Depardieu.

Ça rend un peu triste quand même, si en plus les femmes de cette génération n’arrivent même pas à nommer les choses. Des mythes s’effondrent.

Je trouve ca bien qu´avant leur fin de vie, il y ait un phénomène de « corde de rappel » pour ainsi dire. Qu’ils ne partent pas « comme ça », que leurs victimes leur aient dit les choses.