03/02 08:31

Un détenu âgé de 24 ans de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis s'est évadé durant.. une sortie au musée du quai Branly à Paris, à deux pas de la Tour Eiffel

L'information est à peine croyable, et pourtant elle est révélée ce matin par nos confrères du site Actu17. Un détenu âgé de 24 ans de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis s'est évadé  durant.. une sortie au musée du quai Branly à Paris. Plusieurs détenus de cette prison de l'Essonne ont participé à cette sortie au musée du quai Branly-Jacques Chirac, encadrés par des agents pénitentiaires.

En fin de matinée, les fonctionnaires ont remarqué qu'il manquait un détenu et ont donné l'alerte. Les policiers ont alors été appelés par les gardiens de prison et les forces de l'ordre se sont alors rendus sur place. Elles ont fouillé le musée et ont procédé à des recherches dans le secteur, mais le détenu est resté introuvable. Il est d'ailleurs toujours en fuite à l'heure qu'il est. "Ce détenu était écroué pour purger une peine de deux ans de prison pour des faits de vols aggravés", confie une source proche de l'affaire. 

Le site Actu17 rappelle qu'en septembre dernier, deux détenus de la même prison avaient également profité d'une sortie pour s'évader, mais cette fois ce n'est pas une visite de musée, mais une ballade dans la forêt de Fontainebleau.

C’est en 2006, sous l’impulsion de Jacques Chirac que le musée du quai Branly - Jacques Chirac ouvre ses portes. Fruit de sa rencontre avec le collectionneur Jacques Kerchache, il est l’aboutissement d’un rêve plus ancien, porté par nombre d’écrivains, de critiques et d’anthropologues du 20e siècle : rendre aux arts et civilisations non-occidentaux leur juste place au sein des musées nationaux. Pour servir cette ambition, l’architecte Jean Nouvel a signé un édifice audacieux, pensé comme un écrin pour conserver un héritage de près de 300.000 œuvres.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de coco 35
3/février/2024 - 20h37

De mieux en mieux 

Portrait de Beguin
3/février/2024 - 14h14

C'est la fête  à  neuneu

Portrait de Beguin
3/février/2024 - 14h13
LEON a écrit :

Le Pouvoir nargue les français ... après les promenades en forêt , les jeux de karting dans la cour , voilà les visites des musées ... d'évidence les élus ont institué une " prime " à la délinquance et à la criminalité ...curieuses façon de " payer " leur dette à la société ?

En France, il vaut mieux être coupable que victime. Victime, vous n'intéressez personne, Coupable vous pouvez envisager une carrière politique. 

 

Portrait de Koikilencoute
3/février/2024 - 12h49

On va quand-même pas laisser les criminels en prison, hein, ce serait le monde à l'envers !

Portrait de LEON
3/février/2024 - 11h21

Le Pouvoir nargue les français ... après les promenades en forêt , les jeux de karting dans la cour , voilà les visites des musées ... d'évidence les élus ont institué une " prime " à la délinquance et à la criminalité ...curieuses façon de " payer " leur dette à la société ?

Portrait de Manvussa Gérard
3/février/2024 - 11h20

moi je n'ai pas les moyens d'y aller et c'est moi qui paie cette visite !  on va où ?

Portrait de djelloul
3/février/2024 - 10h26

tout ce que je peux pas m offrir ....eux ils l ont gratos .............ca va mal ma pov Lucette.....Bin moi, les europeennes je les vois mal ...ou bien .....dsl

Portrait de celec
3/février/2024 - 09h49

Voilà !! Je vais me faire incarcerer pour aller visiter ce beau musée que je n'ai pas les moyens de m'offrir puisque je leur paie en fait !!! 

Portrait de chipie10
3/février/2024 - 09h43

On perd des détenus. C'est à peine croyable!

Portrait de KERCLAUDE
3/février/2024 - 08h51

Incarcéré pour deux ans et on paie la visite d'un musée, on rêve dans la justice....