02/02 14:15

Disparition de Lina, 15 ans, en septembre dernier: L’avocat de la mère de l’adolescente déplore n’avoir "aucune information sur le dossier" - "Il n'y a pas d'autre choix que de garder espoir", déclare sa mère

14h13: L’avocat de la mère de Lina s’exprime lors d’une conférence de presse. "Nous n’avons aucune information sur le dossier", a-t-il déploré. "Nous saluons le travail des enquêteurs, de longue haleine, pour retrouver Lina", a-t-il ajouté en précisant que "rien n'est laissé au hasard".

"Nous avons la frustration de ne pas pouvoir accéder au dossier, de ne pas connaître les pistes qui sont fermées et de ne pas savoir les pistes qui sont encore ouvertes", a indiqué Matthieu Airoldi,

Concernant la plainte pour viol déposée par Lina en 2022, l’avocat affirme "ne pas comprendre" ce classement sans suite. Pour lui, la plainte a été "mal traitée".

"Je remercie toutes les personnes qui m'envoient des soutiens, des gestes", a confié, pour sa part, la mère de Lina, en précisant qu'il faut "garder espoir"

12h00: La mère de Lina, adolescente de 15 ans disparue en Alsace le 23 septembre, a été reçue hier par les deux juges d'instruction chargées de l'enquête, à qui elle a exprimé sa "frustration" de ne pas être davantage tenue au courant de l'enquête.

"Même si la frustration demeure parce que l'accès au dossier complet n'a pas été possible, Madame Fanny Groll tient à remercier l'accueil des deux juges et leur qualité d'écoute", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Matthieu Airoldi, à l'issue de l'audition, dont il s'est dit "satisfait".

Jusqu'à cette première audition avec les juges, après quatre mois d'enquête, la mère de Lina et son avocat n'avaient pu prendre connaissance "que de l'enquête préliminaire", soit les éléments découverts dans la première semaine qui a suivi la disparition de la jeune fille.

"La qualité du travail des enquêteurs n'est nullement remise en cause dans ce dossier, madame Groll sait que ceux-ci travaillent d'arrache-pied pour faire toute la lumière sur les causes de cette disparition et retrouver sa fille", a ajouté Me Airoldi. L'avocat a annoncé qu'il tiendra ce vendredi une conférence de presse, en présence de la mère de Lina.

L'adolescente a disparu après avoir quitté son domicile, à Plaine (Bas-Rhin), pour se rendre à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à environ trois kilomètres de là, un trajet à pied qu'elle avait l'habitude de faire.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mme Boudin
3/février/2024 - 11h19

Elle est bizarre la Dame, elle ne demande jamais aux kidnappeurs de libéré sa fillesmiley