03/02 07:16

Le nombre de détenus en France a atteint un nouveau record au 1er janvier, avec 75.897 personnes incarcérées, soit une hausse de 0,3% en un mois et de 5,2% en un an

Le nombre de détenus en France a atteint un nouveau record au 1er janvier, avec 75.897 personnes incarcérées, soit une hausse de 0,3% en un mois et de 5,2% en un an, selon des chiffres publiés par le ministère de la Justice. C'est le chiffre de détenus le plus élevé jamais enregistré, selon les statistiques de l'administration pénitentiaire.

Au 1er janvier, les prisons françaises comptaient 61.767 places opérationnelles (+1,8% en un an). La densité carcérale globale s'établit à 122,9%. Dans les maisons d'arrêt, où sont incarcérés les détenus en attente de jugement, et donc présumés innocents, et ceux condamnés à de courtes peines, le taux d'occupation est de 147,6%. Il atteint ou dépasse même les 200% dans 14 établissements.

En raison de cette surpopulation, 2840 détenus sont contraints de dormir sur un matelas posé à même le sol, soit 36,5% de plus qu'il y a an. Parmi les personnes incarcérées, 19.936 sont des prévenus, incarcérés dans l'attente de leur jugement. Ils représentent 26,3% du nombre total de détenus.

Au total, 91.647 personnes étaient placées sous écrou au 1er décembre. Parmi elles, on compte 15.750 personnes non détenues faisant l'objet d'un placement sous bracelet électronique ou d'un placement à l'extérieur.

La part des femmes écrouées (3,7% de la population carcérale totale) et de mineurs (1%) reste quasi stable. Face à la surpopulation carcérale chronique, qui a valu à la France une nouvelle condamnation de la Cour européenne des droits de l'Homme en juillet, le gouvernement table sur la construction de 15.000 nouvelles places de prison d'ici à 2027.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LEON
3/février/2024 - 19h25

modifié

Portrait de Manvussa Gérard
3/février/2024 - 11h24

mais personne ne les a invités à aller en prison ! Ils ont bien choisi d'y aller de leur plein gré. En plus ils récidivent dans la plupart des cas c'est donc qu'ils s'y trouvent bien. Ils ne sont encore pas assez nombreux  à y aller. Y a qu'à organiser les 3 huit dans les chambres : 1 au boulot, 1 au dodo, 1 dans la cour par n'importe quel temps. ça éclaircit les idées.