24/01 11:16

Netflix a passé un accord de diffusion sur dix ans avec la ligue professionnelle américaine de catch WWE, moyennant... 5 milliards de dollars !

Netflix a passé un accord de diffusion sur dix ans avec la ligue professionnelle américaine de catch WWE, moyennant 5 milliards de dollars, une étape majeure de l'entrée de la plateforme dans le sport. La transaction prévoit l'exclusivité de l'émission phare de la WWE, "Raw" aux Etats-Unis, à compter de janvier 2025. Elle figurait, en 2022/23, parmi les meilleures audiences du câble américain. Hors du territoire américain, Netflix va devenir le domicile de toutes les émissions de la WWE, notamment SmackDown et NXT ainsi que l'événement annuel WrestleMania.

La WWE est un phénomène d'audience, qui doit beaucoup de son succès à l'entrepreneur Vince McMahon. Après avoir racheté à son père en 1982 ce qui était à l'époque la World Wrestling Federation (WWF), il a fait de cette ligue marginale un géant du divertissement.

Devenue la World Wrestling Entertainment (WWE) en 2002, la ligue a franchi, l'an dernier, le milliard de dollars de chiffre d'affaires annuel. Ses événements remplissent des salles majeures aux Etats-Unis mais aussi à l'étranger.

En avril dernier, la WWE a été réunie avec la principale ligue professionnelle d'arts martiaux mixtes, l'Ultimate Fighting Championship (UFC), au sein d'une même holding, TKO Group, cotée en Bourse.

C'est une étape majeure pour Netflix, qui était jusqu'ici restée relativement en retrait de la course aux droits de diffusion d'événements sportifs, dans laquelle s'est lancé Amazon.

Disney, par sa filiale ESPN, Warner Bros Discovery et sa plateforme Max, ou Peacock, émanation du groupe NBCUniversal, contrôlaient déjà d'importants porfeteuilles de droits et en ont profité pour ajouter des compétitions à leur offre de streaming.

Jusqu'ici, Netflix avait contourné la question des droits de diffusion du sport en direct en produisant des documentaires tels que "Drive to Survive" (sur la Formule 1), "Break Point" (tennis) ou "Tout de France, au coeur du peloton" (cyclisme).

La plateforme avait aussi organisé ses propres événements, diffusés en direct, en marge des compétitions existantes, comme la Netflix Cup (golf).

L'accord annoncé mardi inclut la possibilité pour Netflix de mettre fin à l'exclusivité de manière anticipée au bout de cinq ans seulement. La plateforme bénéficie également d'une option pour renouveler le partenariat pour une décennie supplémentaire à échéance des dix premières années. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de San Antonio
24/janvier/2024 - 16h12 - depuis l'application mobile

Comme quoi, de l’argent il y en a… idem du côté du sport

Portrait de R0uLi
24/janvier/2024 - 12h53
ropette71 a écrit :

C'est bien beau mais est ce que ca sera une diffusion mondial ou juste au USA ? Parce que si c'est juste aux USA on s'en fout un peu, nous, français. Par contre si c'est mondial c'est fou !

USA, Canada, Amérique latine et Angleterre sont concernés par cet accord avec Netflix.

Portrait de Delrem87
24/janvier/2024 - 12h20

J'avoue ne pas etre fan de catch, mais 5 Milliards je pense qu'ils auraient pu taper "plus forts" sur "plus populaire". 

Après si c'est une bonne affaire pour eux, et le public alors tant mieux.

Portrait de kuwabara
24/janvier/2024 - 12h00

s il y a pas  agius et chéreau  pour commenter , pas la peine de regarder !!! par dessus la troisième corde !!!

Portrait de ropette71
24/janvier/2024 - 11h41

C'est bien beau mais est ce que ca sera une diffusion mondial ou juste au USA ? Parce que si c'est juste aux USA on s'en fout un peu, nous, français. Par contre si c'est mondial c'est fou !