16/01 22:20

Emmanuel Macron : La tenue unique à l'école expérimentée - Les émeutes "ne sont pas un problème d'immigration" - Sur Depardieu "aucun regret d'avoir défendu la présomption d'innocence" - Hommage aux victimes du Hamas le 7 fev

20h52: Emmanuel Macron répond maintenant aux questions des journalistes :

- Je ne répondrai pas sur la hausse du prix de l'électricité, je laisse le gouvernement faire ses annonces. Le prix va revenir dans la norme". "Mais on va continuer d'avoir un prix de l’électricité nettement inférieur à nos voisins.

- Le montant de la franchise sur les boîtes de médicaments est actuellement de 50 centimes, le doublement de la franchise pour la faire passer à un euro est une bonne mesure. 

- Concernant les émeutes de l'été dernier, il y a eu une réponse implacable de l'Etat sans avoir besoin d'état d'urgence. Est-ce un problème d'immigration ? Non, c'était des jeunes français et nés en France. Mais est-ce un problème d'intégration, oui. Il n'y a pas besoin des émeutes pour ça. C'était fin juin avec des jeunes qui auraient du être à l'école, qui étaient tous derrière leurs écrans et se lançaient des défis. La réponse aux émeutes, ce n'est pas la lutte contre l'immigration. Ce n'est pas non plus, plus de policiers.

- Nous allons aller vers la généralisation du service national universel, j'aurais l'occasion d'en reparler

En référence à la polémique sur la scolarisation des enfants de la ministre de l'Education, Amélie Oudéa-Castéra, le chef de l'Etat répond : "Moi, je suis un enfant des deux écoles : j’ai été à l’école laïque et dans le privé sous contrat. Je pense qu'il n'y a pas de conflit entre les deux. On ne juge pas les gens sur leurs choix individuels. Les polémiques du moment ne doivent pas nous faire quitter l’axe qui est le nôtre : la réussite de nos enfants."

- Emmanuel Macron s'en prend violemment au Rassemblement National "le parti de la colère facile" qui "a volé les idées à l'extrême gauche". On n'a pas tout essayé. Ne nous habituons pas : agissons ! Bousculons les choses et les habitudes pour montrer que ce bloc central, qui rassemble les démocrates, les républicains et ceux qui croient en l'Europe, peut agir et changer les choses et le quotidien des gens. Je me battrai jusqu'au dernier quart d'heure, contre l'arrivée de Marine Le Pen au pouvoir. Je ne fais pas de leçons de morale mais je regarde le pays comme il est. C'est ça le meilleur moyen, de lutter contre le Rassemblement national.

- A propos de Rachida Dati: "J'ai eu plusieurs ministres mis en examen. La Ministre de la Culture l'est. Aucune règle ne dit qu'un responsable mis en examen doit quitter le gouvernement. La justice doit faire son chemin. C'est le bon sens. Il n'y a plus d’instructions individuelles de la Chancellerie sur les dossiers, c’est interditIl n’y a pas de règles qui font qu’un ministre mis en examen devrait quitter le gouvernement. J’ai pu avoir des ministres mis en examen qui ont pu être innocentés, la justice va faire son travail avec sérénité" 

- Le président de la République loue "l'énergie, le talent et la liberté Rachida Dati. Il assure "ne pas avoir parlé de Paris" avec Rachida Dati, c'est-à-dire d'un accord en vue des élections municipales de 2026 dans la capitale, comme cela a notamment été rapporté par la presse.

- Amélie Oudéa-Castéra a fait un choix personnel pour ses enfants et il ne faut pas juger. Ensuite elle a eu des propos publics maladroits et elle s'en excusée, elle a eu raison. Mais elle a soulevé un sujet qui est un vrai sujet.

- A propos des otages français, le 7 février prochain je rendrai hommage aux victimes françaises du terrorisme en Israël

- Je n'ai pas attendu "Me Roo" pour m'attaquer aux violences faibles aux femmes et j'assume d'avoir agit avec force. Je n'ai aucun regret d'avoir défendu la présomption d'innocence. Mon seul regret c'est de ne pas avoir dit à quel point la parole des femmes était importante.

.

.

20h15: Emmanuel Macron est à l'heure et prend la parole :

"Nous sommes mieux armés, qu'il y a 6 ans et demi, mais où allons-nous ? Le monde d'hier est en train de s'effacer. La France sera plus forte dans ce monde de bouleversements si nous sommes plus unis. C’est pourquoi nous engagerons un réarmement civique : chaque génération de Français doit apprendre ce que la République veut dire, le sens profond du respect et de l’engagement, et cela, dès l’enfance. 

Je souhaite que le théâtre devienne un passage obligé au collège dès l'année prochaine. Parce que cela donne confiance et cela apprend l'oralité. Et parce que la France est aussi une histoire, un patrimoine qui se transmet et qui unit.

Ce gouvernement est le plus jeune et le plus resserré de la Ve République pour que la France reste la France. Nous devons reprendre le contrôle de nos écrans en déterminant le bon usage pour nos enfants. Nous allons avoir des maîtres mieux formés et mieux payés. L'instruction civique sera doublée avec 1h par semaine dès la 5e. La tenue unique à l'école sera expérimentée dans une centaine d'établissements. Cette expérimentation sera évaluée méthodiquement et sur la base des résultats, s'ils sont concluants, sera généralisée en 2026

.

.

Mais avoir une France plus forte, c'est aussi assurer l'ordre à l'ordre en contrôlant mieux nos frontières grâce, aux textes que nous avons pu voter en France, comme ceux que nous avons voté au niveau européen. (...) L'ordre en luttant contre les incivilités grâce à un doublement de la présence policière dans nos rues. C'est le cœur de la stratégie annoncée il y a quelques années à Roubaix par les emplois créés et les réformes conduites. Et nous allons accroître le rythme à partir la semaine prochaine. Dix opérations de ce type seront conduites chaque semaine.

La France sera plus forte aussi si elle produit davantage. C'est pourquoi nous devons accélérer dans le réarmement académique, scientifique, technologique, industrielle et agricole, déjà largement grâce aux réformes conduites depuis six ans, grâce au plan de relance et au programme France 2030 (...) C'est pourquoi je demande au gouvernement de supprimer des normes, réduire des délais, faciliter encore les embauches, augmenter tous les seuils de déclenchement d'obligations.

Notre France sera aussi plus forte par la relance de sa natalité. Nous étions jusqu'à récemment un pays dont c'était la force, sans doute la singularité en Europe. (...) Et c'est moins vrai depuis quelques années.

Après l'allongement du congé paternité, je crois profondément que la mise en place d'un nouveau congé de naissance serait un élément utile dans une telle stratégie. Ce congé de naissance qui viendra remplacer le congé actuel sera mieux rémunéré. Il permettra aux deux parents d'être auprès de leur enfant pendant six mois s'ils le souhaitent. Et surtout, il sera plus court.

Nous n'avons pas les mêmes chances et je dois reconnaître avec honnêteté qu'après six ans et demi, à l'endroit où les Français mis, nous avons amélioré des choses, mais nous ne les avons pas radicalement changé. C'est à dire que l'avenir des enfants de la République reste encore par trop déterminé par le nom de famille, l'endroit où l'on est né, le milieu auquel on appartient. Je crois en la France du courage et du mérite. La France populaire, la France des classes moyennes, c'est celle qui tient le pays et je veux reconnaître celle-là et mieux gagner sa vie par le travail.

Beaucoup de Français pensent qu'il n'en ont pas pour leur argent dans les services publics. Je demande au gouvernement d'envisager des solutions radicales pour mettre fin au scandale des déserts médicaux.

Chacun doit prendre sa part. il faut une France de l'engagement, avec des droits et de devoirs en portant une certaine idée de nos droits et nos devoirs. De l'audace, de l'efficacité et de l'action !

Concernant l'éventuel augmentation de 10% de l'électricité, je laisserai le gouvernement faire les annonces

 

 

 

 

 

.

20h13 : Les ministres font leur entrée et s'installent

.


19h21: Emmanuel Macron poste un message sur les réseaux pour faire la promo de sa conférence de presse

 

17h50: L’intervention, qui prendra la forme d’une conférence de presse depuis l’Élysée, sera retransmise par au moins six chaînes : TF1, France 2, LCI, BFMTV, CNews et Franceinfo. « Le président n’a de respect pour aucune convenance. Il y a, dans la programmation de cette prise de parole, un côté Monsieur Sans-Gêne », grince un bon connaisseur du milieu médiatico-politique dans le Figaro.

17h23 : Emmanuel Macron répondra, à 20h15, aux questions des médias lors d'une conférence de presse. Le chef de l'Etat se prête rarement à ce genre d'exercice. La fois précédente, hors campagne pour la présidentielle en 2022, remonte au 25 avril 2019. Le président avait alors présenté à la presse les conclusions du grand débat national qui avait suivi les manifestations des "gilets jaunes".

La conférence de presse aura lieu à l'Elysée, devant des dizaines de journalistes. Elle se tiendra pendant les journaux télévisés du soir. Un horaire inhabituel qui "montre une volonté de toucher le plus grand nombre de Français", explique l'entourage d'Emmanuel Macron au service politique de France Télévisions.

Elle sera diffusée sur TF1, France 2, les chaînes d'information en continu mais aussi franceinfo.fr et pourrait durer environ deux heures, selon nos informations. Les couleurs de la République – bleu, blanc, rouge – seront mises en avant lors de cette conférence de presse, et le gouvernement sera présent aux côtés du chef de l'Etat, précise l'Elysée auprès de France Télévisions.

16h21: Emmanuel Macron tiendra seulement sa troisième conférence de presse à l’Elysée en sept ans. Et la dernière a eu lieu… en 2019, il y a près de cinq ans. L’actuel chef de l’Etat ne fait pas vraiment tâche dans le paysage français : les présidents de la République des dernières décennies ont peu pratiqué l’exercice, très prisé des de Gaulle ou Pompidou. Nicolas Sarkozy avait donné trois conférences de presse, dont une uniquement sur des questions internationales.

Celle du 8 janvier 2008 est restée dans les mémoires : c’est là qu’il avait déclaré « c’est du sérieux », au sujet de sa relation naissante avec Carla Bruni.

Jacques Chirac en a donné quatre en douze ans. Mais surtout il en avait donné une, au tout début de son premier mandat, en 1995, où il avait remplacé la « traditionnelle » interview télévisée du 14 juillet par une conférence de presse.

Cela n’a pas duré. Après une première conférence marquante en 1981, où il annonçait notamment les grands travaux à Paris, François Mitterrand a surtout donné des conférences de presse sur les sujets diplomatiques : notamment sept en seulement cinq mois pendant la guerre du Golfe.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
17/janvier/2024 - 12h57

Mais oui, ça n'a rien à voir avec l'immigration... Tous les émeutiers sont de souches auvergnate et bretonne...

Portrait de Electro
17/janvier/2024 - 08h17

Triste sire !

La France d'en bas souffre, la France d'en haut joue à guignol !

Portrait de Lotus14
17/janvier/2024 - 08h41

Il joue un rôle  ça se voit qu'il a fait du théâtre d'ailleurs Bruno Lemaire a ri toute la soirée 

Il ne se rend pas compte qu'il est comique  et tout ce qu'il dit c'est pipeau on a bien vu depuis qu'il est au pouvoir dans l'état où se trouve la France et lui dit que tout va bien on est les meilleurs !!!!!!!!

Portrait de Le Suisse
16/janvier/2024 - 22h38

Mieux vaut regarder la 7eme compganie sur TV Breizh...

« En cette claire soirée de janvier 2023, la françe reculait, selon le président, dans les meilleures conditions. Aucun pays avant celui-ci n'avait reculé aussi bien. Ni surtout aussi vite. Le président n'allait pas jusqu'à dire que c'était un plaisir de reculer ainsi... Mais presque... »

Portrait de GLGD
16/janvier/2024 - 22h31

Moi aussi j'ai regardé les vandales vandaliser ma voiture telle qu'elle est devenue, c'est le meilleur moyen de lutter contre le vandalisme.AHAHA cette blague.

Portrait de Cfoutoutca
16/janvier/2024 - 21h43
Prometheus-du-net a écrit :

Obligé, avec ta mentalité de m****

 

Mentalité de m... ? Ptdr

Je demandais le programme TV... mdr.

Comme dirait notre président, tu devrais arrêter les écrans ca tape sur le ciboulot...

 

Portrait de Le Suisse
16/janvier/2024 - 21h38

mais il a tout fait bien en fait...

Bonne nouvelle:  les émeutes c'est parce que les jeunes s'ennuient et qu'ils regardent trop les écrans de tel. 

Portrait de Prometheus-du-net
16/janvier/2024 - 21h22
Cfoutoutca a écrit :

Tu as eu ta permission de sortie... lol

 

Obligé, avec ta mentalité de m****

 

Portrait de Obione76
16/janvier/2024 - 21h20

j'avais u=oublié que guignol devait parlé, bah du bla bla et du vent ! rien de nouveau

Portrait de Cfoutoutca
16/janvier/2024 - 21h17
Prometheus-du-net a écrit :

Tu connais pas la télécommande, débilos ?

 

Tu as eu ta permission de sortie... lol

 

Portrait de Le Suisse
16/janvier/2024 - 21h10
Cfoutoutca a écrit :

Je cherche une chaîne sympa ?, marre d'écouter ce discours...

 

tv breizh  "On a retrouvé la 7eme compagnie" ?

Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge.... c'est du meme niveau que Macron. La il nous explique comment un médecin devrait gérer ses RDVs. Après c'est comment repreindre son appart ? Ou entretenir sa chaudière ?

Portrait de Cfoutoutca
16/janvier/2024 - 20h54

Je cherche une chaîne sympa ?, marre d'écouter ce discours...

 

Portrait de MICMAH458
16/janvier/2024 - 20h49

Il a raison, le monde d'hier c'est fini.  A condition de respecter les discours tenus lors de sa première élection (faire table rase du monde d'hier, et se tourner résolument vers l'avenir).  Malheureusement, une fois élu, il a bien vite oublié ces bonnes dispositions, et il continue les mêmes erreurs que ses prédécesseurs, dans tous les domaines.  Bref, contrairement à ce qu'il avait dit, il ne fait pas mieux que les autres, et on en a de plus en plus marre que ce gars n'ait pas l'humilité et l'honnêteté de reconnaître qu'il s'est trompé.  La haute estime qu'il a de lui-même lui interdit de faire un bilan impartial de son action depuis 7 ans, et il reste toujours persuadé d'avoir raison, et pire, d'être le seul à avoir raison.

Portrait de Le Suisse
16/janvier/2024 - 20h44

le vide intersidéral.... sinon la tenue unique à l'école c'est l'abaya ?

Portrait de COLIN33
16/janvier/2024 - 20h44 - depuis l'application mobile

bla bla bla, j'ai zappé sur la 5 J. Balasko est en train de s'empiffrer au dîner de C a Vous. ça fait plaisir à voir

Portrait de Cfoutoutca
16/janvier/2024 - 20h42

Franchement il fait un discours de campagne. Il a oublié que c'est fini.

C'est un discours d'autosatisfaction, deconnecté de la réalité (sécurité,  pouvoir d'achat...)...

Je te fais un discours en 10 mins qui plairait au Francais. (Baisse impots, application des lois, taxation des plus riches, rétablissement du service militaire, baisse a 5% de la TVA de tous les produits alimentaires...) 

 

Bref j'ai adoré que la France est le pays le mieux payé..... mdr

Portrait de kuwabara
16/janvier/2024 - 20h32

le monde d hier c est fini !! mdr  !! ministre qui prend que le metro  !! hop chopé en voiture avec chauffeur , mes enfants sont en ecole privés , l ecole public c est nul hop chopé ministre éducation national