16/01 15:41

L’animateur de télé Arthur et un groupe d’investisseurs réclament 298 millions d’euros de dommages et intérêts au géant des dosettes de café Nespresso dans le cadre d'un conflit commercial

L’animateur de radio et télévision Arthur et un groupe d’investisseurs réclament 298 millions d’euros de dommages et intérêts au géant des dosettes de café Nespresso dans la faillite d’Ethical Coffee Company (ECC), a indiqué son avocat à l’AFP. L’animateur et homme d’affaires Jacques Essebag, connu sous le pseudonyme d’Arthur, est « le fer de lance » d’une procédure lancée contre Nespresso, une filiale de Nestlé, a indiqué Me François Besse à l’AFP, confirmant une information du quotidien suisse 24 heures.

Il n’a pas indiqué à combien se montait l’investissement réalisé par l’animateur de radio et de télévision, le quotidien 24 heures évoquant pour sa part un montant de 8 millions d’euros déboursé entre 2009 et 2010 pour faire grimper sa participation dans ECC à 5 %.

La procédure regroupe onze créanciers d’ECC, une entreprise fondée en 2008 par un ancien cadre de Nespresso avec pour objectif de commercialiser des capsules biodégradables, moins chères et compatibles avec les machines à café de son ancien employeur. Mais épuisée par la multiplication des procédures en justice dans ce qui avait été surnommé « la guerre des dosettes », ECC avait dû cesser son activité en 2017 avant que sa faillite ne soit prononcée en 2018.

En 2011, ECC avait lancé ses dosettes en Suisse au sein d’une chaîne de produits électroniques et électroménagers. Mais elles n’avaient été commercialisées que « quelques jours », a rappelé le quotidien 24 heures, Nespresso saisissant rapidement la justice pour protéger sa marque.

Les avocats d’ECC avaient obtenu trois ans après la levée de l’interdiction de commercialiser ses dosettes. « Mais pendant ce temps-là, les autres concurrents se sont engouffrés sur le marché », a retracé Me Besse lors d’un entretien avec l’AFP, condamnant l’activité d’ECC.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de christ59200
16/janvier/2024 - 17h55

Des chiffres qui donnent le vertige et pendant ce temps des hopitaux demandent pour un scanner des fonds... Les restos du coeur en apnée. Je me demande comment ces gens arrivent à dormir.