10/01 17:02

Huit des douze régions métropolitaines ont attaqué SNCF Réseau devant le Conseil d'Etat pour contester les tarifs de ses péages ferroviaires

Huit des douze régions métropolitaines ont attaqué SNCF Réseau devant le Conseil d'Etat pour contester les tarifs de ses péages ferroviaires, selon un article du média L'Informé confirmé mercredi par la région Hauts-de-France. Les régions s’élèvent contre les augmentations exigées pour les années 2024, 2025 et 2026 par SNCF Réseau pour faire rouler les trains express régionaux (TER), qu'elles financent, et dont le reste à charge risque d'être répercuté sur les usagers.

"Huit régions ont attaqué la décision prise par l’ART (Autorité de régulation des transports, ndlr) il y a quelques mois de permettre à SNCF réseau d’augmenter très fortement le coût des péages", a indiqué à l'AFP Franck Dhersin, vice-président chargé des Transports à la région Hauts-de-France. La région Centre-Val de Loire a aussi confirmé à l'AFP avoir déposé un recours devant le tribunal administratif d’Orléans pour contester les augmentations de prix proposés par SNCF Réseau pour 2024 et les deux prochaines années.

À titre d'exemple, en Nouvelle-Aquitaine, l’horaire de service pour 2024 prévoit "une augmentation de 5,3% pour la redevance d’utilisation de l’infrastructure ferroviaire, soit une charge supplémentaire de 11 millions d’euros", a indiqué son conseil Aurélien Burel à l'Informé. La région verrait ensuite l’inflation des péages ferroviaires "se poursuivre en 2025 avec une augmentation de 4,3% et encore en 2026 avec 3%", selon Me Burel.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions