21/12 15:02

EXCLU - Accusées sur France 5 d’être "des femmes blanches qui s’attaquent aux musulmans", le collectif Némésis répond: "Beaucoup d'extraits sont tronqués ! Je suis estomaquée par le traitement qu'on a eu" - Regardez

Ce matin, Alice Cordier, porte-parole du collectif Némésis, était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Sur le plateau, elle a réagi, en exclusivité, au reportage diffusé la veille dans "C dans l'air" sur France 5.

Une équipe de journalistes a notamment suivi son collectif lors d'une réunion. "Des féministes à la sauce extrême droite animées par un combat : défendre la femme blanche face à la menace des hommes musulmans. Un message qu'elles relayent auprès des partis politiques", déclarait en commentaire la journaliste de "C dans l'air".

"Il faut savoir que beaucoup d'extraits sont tronqués. Ils ont mis un extrait où une jeune femme raconte une agression qu'elle a subi. Elle a le courage d'en parler publiquement. Elle se fait humilier de la sorte par des journalistes de 'C dans l'air', en tronquant le moment où elle explique qu'elle a failli se faire violer et qu'heureusement un type est intervenu", a débuté Alice Cordier, en colère, sur le plateau de "Morandini Live".

Et de continuer : "Je suis estomaquée par le traitement qu'on a eu. Sachant que 'C dans l'air' nous a expliqués qu'ils venaient juste filmer notre réunion pour expliquer notre combat. Ça, ce n'est pas expliquer notre combat".

La porte-parole du collectif Némésis a également évoqué le commentaire de la journaliste. "Quand cette journaliste est venue, elle a bien vu que, dans notre association, il n'y a pas que des femmes qui sont blanches. On a des femmes qui sont d'origine maghrébines, des femmes d'origine africaines. On défend les Françaises ! (...) A aucun moment dans le reportage, on parle de musulmans", a conclu Alice Cordier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Constrictor
22/décembre/2023 - 02h10
Archimede a écrit :

T'as pas fini de rager, loser collabo du nazislamisme.

Le premier que je vois rager ici à chacun de tes posts à coups de "nazislamistes", c'est bien toi.

Portrait de Mollux
21/décembre/2023 - 20h35
Archimede a écrit :

Les agressions, les viols, les incivilités, les insultes , les intimidations, les crimes, l'ambiance exécrable.. c'est pour les nazislamistes une manière de faire le jihad sur le sol occidental.

Tant qu'on ne comprend pas ça, on ne comprend rien.

 

Haha! les "nazislamistes"Vous êtes en boucle encore une fois.

Portrait de Tempura
21/décembre/2023 - 16h46

Elle invite des journalistes gauchistes du service public et ensuite elle se plaint qu'ils diffament et mentent...

C'est loin d'être une idiote, elle savait très bien que les gauchos n'allaient pas être honnêtes.

Portrait de Mollux
21/décembre/2023 - 15h52

Je ne vois pas ce qui la dérange la "porte parole" (qui est en fait une des créatrices du collectif) elle assume parfaitement ses positions d'extrême droite, d'ailleurs un petit tour sur leur site suffit, il n'y a pas d’ambiguïté.

Portrait de vixen87
21/décembre/2023 - 15h43
GLGD a écrit :

Tu confonds avec Thaïs d'Escufon, qui a témoigné comment elle s'est faite maltraiter par BFM en sortie de plateau après son interview débat au sujet des viols par les étrangers face à une militante d'Osez le féminisme. 

Les médias de gauche qui s'auto-proclament gardiens de la tolérance et de la bienveillance ont de drôles de manières quand les faits s'entrechoquent avec leur idéologie habituelle.

Exact, au temps pour moi, merci.

Portrait de GLGD
21/décembre/2023 - 15h37
vixen87 a écrit :

Ce serait bien que BFM s'excuse envers Alice Cordier.

Cela ne se fait pas d'inviter des gens et de les engueuler ensuite car ils ne savaient pas qui ils étaient.

On se renseigne avant d'inviter des gens et si on fait une erreur, on assume et on ne va pas refouler sa colère sur l'invité devant tout le monde alors qu'elle n'a rien demandé.

Tu confonds avec Thaïs d'Escufon, qui a témoigné comment elle s'est faite maltraiter par BFM en sortie de plateau après son interview débat au sujet des viols par les étrangers face à une militante d'Osez le féminisme. 

Les médias de gauche qui s'auto-proclament gardiens de la tolérance et de la bienveillance ont de drôles de manières quand les faits s'entrechoquent avec leur idéologie habituelle.

Portrait de vixen87
21/décembre/2023 - 15h13

Ce serait bien que BFM s'excuse envers Alice Cordier.

Cela ne se fait pas d'inviter des gens et de les engueuler ensuite car ils ne savaient pas qui ils étaient.

On se renseigne avant d'inviter des gens et si on fait une erreur, on assume et on ne va pas refouler sa colère sur l'invité devant tout le monde alors qu'elle n'a rien demandé.