01/12 22:40

Hommage à Thomas - Plusieurs centaines de personnes se sont réunies dans la calme pour cette manifestation interdite puis autorisée en dernière minute devant le Panthéon à Paris

22h35: Environ 200  personnes se sont réunies dans la calme pour cette manifestation interdite puis autorisée en dernière minute

 

20h48: BRAV-M et important dispositif policier déployé place du Panthéon à Paris pour empêcher un groupe de partir en cortège:

 

 

20h36: La Marseillaise est en train d'être entonnée par les Français présents place du Panthéon à Paris

 

 

20h27: Place du Panthéon à Paris, les prénoms des suspects de l'attaque de Crépol affichés lors de l'hommage à Thomas:

 

 

19h21: "Hier Lola, aujourd'hui Thomas. Français réveille-toi clame une banderole qui a été déployée sur les lieux de la manifestation.

 

19h16: Plusieurs centaines personnes sont en train de se réunir dans le calme. Les Natifs avaient déposé devant le tribunal administratif un référé-liberté pour obtenir la suspension de cette interdiction. Finalement, ce vendredi soir, moins d’une heure avant l’heure prévue pour le début du rassemblement, «le juge des référés a suspendu l'arrêté du préfet de police interdisant le rassemblement en constatant, notamment, que son objet est de rendre hommage à Thomas Perotto», détaille le communiqué de presse du tribunal administratif de Paris.

 

 

18h50: Une manifestation  prévue ce soir place du Panthéon à Paris finalement a finalement été autorisée par la justice. «Le juge des référés a suspendu l'arrêté du préfet de police interdisant le rassemblement en constatant, notamment, que son objet est de rendre hommage à Thomas Perotto», détaille le communiqué de presse du tribunal administratif de Paris.

Rappelons que le préfet de police Laurent Nuñez avait interdit ce rassemblement. « Nous avons des rassemblements qui sont annoncés, l’un devant la Sorbonne, à l’appel d’un certain nombre d’organisations d’ultradroite. Evidemment, je vais l’interdire », avait-il indique mercredi en marge d’une conférence de presse sur la sécurité des JO-2024.

Rappelons que la manifestation prévue ce soir a été lancé par Les Natifs, l'un des héritiers de Génération identitaire, qui a été dissout en mars 2021. Ils avaient alors déposé devant le tribunal administratif un référé-liberté pour obtenir la suspension de cette interdiction. 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de 8Gako8
2/décembre/2023 - 08h28
Dalors a écrit :

Preuves que roman sur Isère était bien une ratonnade avec une conversation privée : 

x.com/arnaultraphael/status/1730663484193402943?s=46

 

pas mal le son avec dedans du "vous ne le dite a personne" , du "Gros" , du "sa a durer 1h genre 30 minutes", du "boug**les" terme des papis de + de 70 ans , 1m10s lapsus révélateur "c'est ce que je voulais" et a partir du Van le raconteur du texte est parti en impro total smiley

Portrait de COLIN33
2/décembre/2023 - 08h18 - depuis l'application mobile

Il y a des commentaires qui sont inacceptables !

Portrait de Archimede
2/décembre/2023 - 05h11
Dalors a écrit :

Preuves que roman sur Isère était bien une ratonnade avec une conversation privée : 

x.com/arnaultraphael/status/1730663484193402943?s=46

 

Ton commentaire de pourriture nazislamiste n'a rien à faire sur un article qui parle d'hommage à Thomas.

Ordure.

Portrait de Archimede
1/décembre/2023 - 21h27

La bande de nazislamistes suprémacistes arabes qui a commis un pogrom à Crépol, qui a tué Thomas et blessé 17 personnes, C'EST daesh.

Daesh adapté au monde occidental, certes, mais daesh quand même.

Portrait de biolay
1/décembre/2023 - 19h49

Dans sa décision, la justice estime que "l'arrêté contesté porte atteinte à la liberté de manifestation" et qu'il n'y a "aucune raison objective justifiant l’interdiction".

Une belle claque en pleine face pour ce gouvernement !

Portrait de Archimede
1/décembre/2023 - 18h57

On ne peut pas vivre avec les nazislamistes

On ne veut pas vivre avec les nazislamistes

On peut vivre avec les communautés asiatiques, juives, européennes, mais on ne peut pas vivre avec la nazislamistes.

Mieux vaut la rémigration que la guerre civile.