30/11 10:27

Simulacre de noyade dans une école de police près de Rouen: Le formateur suspendu - Une enquête administrative confiée à l’IGPN ouverte - VIDEO

C'est une scène qui est partagée à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, on peut y voir un jeune homme, dos au mur et la tête recouverte d'un T-shirt. Une bouteille d'eau est versée sur lui alors qu'un formateur lui demande de "chanter la Marseillaise".

Le Parisien indique que les images ont été tournées vendredi dernier à l'école de police d'Oissel, près de Rouen (Seine-Maritime). Nos confrères précisent que trente jeunes recrues - qui étaient toutes "volontaires" - participaient à cet exercice.

La Direction générale de la police nationale (DGPN) ajoute, auprès de nos confrères, que "la vidéo correspond à une séquence conduite à l’initiative d’un formateur en école de police. Ce comportement et cette méthode sont fermement condamnés".

De son côté, hier soir, via le réseau social X, la Police Nationale indique "[qu'] une enquête administrative a été confiée à l’IGPN. Le formateur en techniques de sécurité en intervention (FTSI) a été d'ores et déjà suspendu et le directeur de l’école a été convoqué par le directeur général de la police nationale". 

Invité ce matin de "Télématin" sur France 2, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a jugé les faits "inacceptables". "J’ai demandé qu’on suspende ce formateur et j'ai aussi convoqué le directeur de l’école de police de Oissel. Il sera convoqué d’ici la fin de la semaine", a poursuivi le ministre sur la chaîne publique.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
30/novembre/2023 - 13h50 - depuis l'application mobile

C'est Darmanin qui a demandé cette formation ?