30/11 18:07

Affaire Bygmalion: Les deux avocats généraux ont requis un an de prison avec sursis contre Nicolas Sarkozy, demandant à la cour d'appel de confirmer la culpabilité de l'ancien président de la République

Mise à jour 18h06: Les deux avocats généraux ont requis un an de prison avec sursis contre Nicolas Sarkozy, demandant à la cour d'appel de confirmer la culpabilité de l'ancien président de la République du chef de "financement illégal de campagne électorale. Lors de son procès en première instance, en septembre 2021, l'ancien chef de l'Etat avait été condamné à un an de prison ferme. Il avait fait appel. Il est rejugé depuis le 8 novembre pour avoir dépassé le plafond légal de dépense lors de sa campagne présidentielle perdue de 2012.

Neuf autres personnes - qui ont aussi fait appel, de façon partielle ou en totalité, de leur condamnation - comparaissaient eux aussi. Le parquet a notamment requis trois ans de prison avec sursis, 10.000 euros d'amende et une peine d'inéligibilité contre Jérôme Lavrilleux, l’ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

.

"La parole est à l’accusation aujourd'hui dans le procès en appel sur les dépenses excessives de la campagne présidentielle perdue de Nicolas Sarkozy en 2012, pour lesquelles l’ex-chef de l’Etat a été condamné en première instance à un an d’emprisonnement ferme.

Après trois semaines d’audiences, au cours desquelles les dix prévenus ayant fait appel de leur condamnation ont été interrogés, les avocats des parties civiles doivent plaider en matinée, avant que les deux représentants du ministère public ne rendent leurs réquisitions, à partir de 13H30.

Dans ce dossier, dit « Bygmalion », du nom de la société ayant organisé les meetings de campagne du candidat de droite, 14 personnes physiques, dont Nicolas Sarkozy, ont été condamnées en première instance en septembre 2021 à des peines allant jusqu’à trois ans et demi de prison dont une partie avec sursis.

Trois d’entre elles n’ont pas fait appel, donc leur condamnation est définitive.

Contrairement à ses coprévenus, l’ancien président (2007-2012) n’est pas mis en cause pour le système de fausses factures imaginé pour masquer l’explosion des dépenses de sa campagne (près de 43 millions d’euros, alors que le plafond légal était de 22,5 millions).

Mais à l’issue du premier procès, il avait été condamné en septembre 2021 à un an d’emprisonnement ferme pour avoir dépassé ce plafond légal, une peine supérieure à ce qu’avait alors réclamé le parquet, qui avait requis un an de prison dont six mois avec sursis.

Le tribunal correctionnel avait toutefois demandé que cette peine soit directement aménagée, à domicile sous surveillance électronique.

Dans son jugement, il avait souligné que l’ancien locataire de l’Elysée avait « poursuivi l’organisation de meetings » électoraux, « demandant un meeting par jour », alors même qu’il « avait été averti par écrit » du risque de dépassement légal, puis du dépassement effectif.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
1/décembre/2023 - 13h00

Sursis, sursis, sursis...

Portrait de KERCLAUDE
1/décembre/2023 - 08h14

La justice à deux vitesses .... selon que vous êtes riche ou pauvre .........

Portrait de Constrictor
1/décembre/2023 - 01h20

Qu'on en finisse et qu'il soit condamné une fois pour toute pour toutes les affaires dans lesquelles il est impliqué, marre des recours qui lui permettent de passer au travers.

Portrait de Delrem87
30/novembre/2023 - 22h40

Preuve une nouvelle fois que la politique n'existe que par l'argent .. On parle quand même de 43 millions !!!Une fois à la tête du pays, ces gens là voient quoi ? L'argent, le pouvoir, tout simplement !!!! 

Portrait de phfr
30/novembre/2023 - 19h20

la justice de gauche et du mur des cons

Portrait de Electro
30/novembre/2023 - 18h54

Tous ces corrompus s'en sortent toujours avec des peines ridicules.

Comme quoi notre justice est à deux vitesses !

Portrait de stbx00
30/novembre/2023 - 18h49
COLIN33 a écrit :

Si la justice le condamne c'est que les faits sont reconnus, malgré que Sarko crie sont innocence sur les plateaux de télé , il prend les français pour des c... bracelet ou taule les 2 sont acceptés

Les faits ne souffrent aucune contestation même par Sarko. Son seul axe de défense est d'expliquer qu'il n'était pas au courant même si au final c'est lui qui en a profité... 

Portrait de stbx00
30/novembre/2023 - 18h48
Royalcanin1 a écrit :

Non, je ricane de la connerie gauchiste qui a tellement tout envahi que plus rien ne compte en dehors de l'élimination des opposants. Il y a toujours de la place pour ça et cette mentalité de salauds malhonnêtes réinvente des hiérarchies, de plus en plus délirantes. 

Qu'est-ce qu'on en a à foutre du financement d'une campagne d'il y a vingt ans, qu'elle soit de droite ou de gauche d'ailleurs, par rapport à l'invasion afro-maghrébine, cancer qui incendie de manière de plus en plus généralisée les villes et les banlieues, et qui assassine davantage chaque jour ?

Parle pour toi ! Je trouve qu'au contraire le respect des règles par les politiques est justement très important sinon comment demander au "peuple" de les respecter ? Les racailles se servent de ce type d'affaire pour justifier leur comportement (le "tous pourris" est la bonne excuse). Qui plus est, le pognon utilisé pendant les campagnes est financé par nos impôts... 

Portrait de COLIN33
30/novembre/2023 - 18h27 - depuis l'application mobile

Si la justice le condamne c'est que les faits sont reconnus, malgré que Sarko crie sont innocence sur les plateaux de télé , il prend les français pour des c... bracelet ou taule les 2 sont acceptés

Portrait de kuwabara
30/novembre/2023 - 14h34

le proces le plus long du monde ! sarkozy aura 100 ans que ca ser pas fini

Portrait de COLIN33
30/novembre/2023 - 13h45 - depuis l'application mobile

j'espère que la justice va passer et enfin condamner ce récidiviste, mais quand on voit le jugement de Dupont Moretti, Dussop etc.. on peut avoir des doutes

Portrait de stbx00
30/novembre/2023 - 13h36
Royalcanin1 a écrit :

C'est vrai que c'est TELLEMENT important, les budgets de comptes de campagne, dans un pays où on vous décapite en pleine rue.

Intéressant comme concept. Du coup vous déterminez ce qui est le plus important et le reste des crimes et délits... bah... ça devient autorisé ?