23/11 19:04

L'ARCOM met "en garde" France Inter après la chronique polémique de Guillaume Maurice sur Benyamin Netanyahou et appelle à "la plus grande vigilance au regard de la situation particulièrement sensible"

Suite à la chronique polémique de Guillaume Meurice le 29 octobre dernier, France Inter écope d’une mise en garde de l'Arcom. Dans l'émission «Le Grand dimanche Soir», l'humoriste avait qualifié le premier ministre israélien de « sorte de nazi, mais sans prépuce ». Le régulateur avait alors été saisi par Laurent Lafon, le président de la Commission culture et éducation du Sénat.

Dans sa mise en garde, l'Arcom estime que : «Tout en réaffirmant l'importance qui s'attache à protéger la liberté d'expression des humoristes (...)  la chronique en cause, dont les risques de répercussions sur la cohésion de notre société ne pouvaient être ignorés, tout particulièrement dans un contexte marqué par la recrudescence des actes à caractère antisémite, a porté atteinte au bon exercice par Radio France de ses missions et à la relation de confiance qu'elle se doit d'entretenir avec l'ensemble de ses auditeurs».

Avec a mise en garde, l'Arcom appelle France Inter à « la plus grande vigilance au regard de la situation particulièrement sensible liée au conflit au Proche-Orient».

Rappelons qu'au cours de cette émission du 29 octobre, Guillaume Meurice avait suggéré une idée de "déguisement pour faire peur" à l'occasion d'Halloween: il avait évoqué un "déguisement Netanyahu", "une sorte de nazi mais sans prépuce". Dans un contexte de vives tensions autour de la guerre opposant Israël au Hamas, la séquence avait suscité nombre de réactions indignées, à l'origine notamment de saisines de l'Arcom, le régulateur de l'audiovisuel.

Guillaume Meurice avait écopé d'un "avertissement" de la direction de Radio France, qu'il a "contesté en justice". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
24/novembre/2023 - 14h03

Saisir l'ARCOM pour une demi-blague sur un demi-dictateur...

Portrait de Decenale
24/novembre/2023 - 11h51

Du cinéma. On sait bien qu'il ne risque rien, il est de gauche. Ca lui donne le droit d'être antisémite.

Portrait de Korveg
24/novembre/2023 - 11h33

On croit rêver : l'Arcom a osé faire les gros yeux à France Inter !? Entre gens du camp du bien ? Bon, heureusement, aucune sanction n'est envisagée. Si cela avait été sur C8...

Portrait de Archimede
23/novembre/2023 - 23h05

baltringue collabo des nazislamistes

Portrait de Hercule Poirot
23/novembre/2023 - 21h53
mercibernard a écrit :

 il a pas le même traitement que dieudonné ?

Ou que Cyril Hanouna!

Portrait de alucardx85
23/novembre/2023 - 21h45

Waouh ca tremble chez radio paris.

Portrait de imposteur
23/novembre/2023 - 20h40

" met en garde ?"   waou la sentance est sans appel ,   Il est délégué du personnel, il s'en bat le sguègue , il touche le pognon des méchants Français raciste, mais imposables ....

Portrait de Coventry
23/novembre/2023 - 20h37
Royalcanin1 a écrit :

C'est le meilleur représentant des petites merdes gauchistes qui jouent les rebelles sans le moindre risque, bien au chaud et bien planqués derrière le matelas de gauchistes bien-pensants, d'une épaisseur à vomir.

Oui jusqu'au jour ou ...........

&gtsmiley

Portrait de imposteur
23/novembre/2023 - 20h34

Il est délégué du personnel, il s'en bat le sguègue , il touche le pognon des méchants Français raciste, mais imposables ....

Portrait de MICMAH458
23/novembre/2023 - 19h39

Ca leur laisse un peu de marge, à ces donneurs de leçons : ils ont droit à 10 mises en garde, ensuite à 5 remontrances, pour finir par éventuellement se faire réellement taper sur les doigts, avec promesse de ne plus recommencer.  Mais ils auront bien sûr la possibilité de faire appel devant toutes les juridictions de leur choix.