19/11 17:13

Regardez les images du rassemblement à Nanterre en hommage à Nahel, qui se déroule cet après-midi suite à la libération du policier qui a ouvert le feu sur le jeune homme le 27 juin dernier - Vidéo

17h12: Selon la journaliste de franceinfo sur place, 200 à 300 personnes sont réunies pour l'instant, dans le calme. La mère de Nahel a pris la parole pour faire part de la "souffrance physique" qu'elle ressentait à ne plus pouvoir voir son fils et de sa volonté de continuer à se battre.

15h48: Des amis de Nahel dont les visages sont cachés par des cagoules prennent la parole pour rendre hommage à leur ami : "Un refus d’obtempérer ça vaut pas la mort, d’accord il peut nous mettre en garde à vue, mais enlever un ami à nous c’est pas comme ça "

 

15h15: Une centaine de personnes rendent hommage à Nanterre de sa mère qui dénonce l'injustice, selon elle, de la libération du policier qui a fait feu sur son fils. Pour la mère de Nahel, il s’agit d’une « véritable injustice » selon un message posté dans une vidéo dans laquelle elle affirme : "Comment la vie de mon fils peut avoir aussi peu de valeur pour cette justice ? Un policier tue un enfant, arabe ou noir, devient millionnaire et sort de prison, retrouve sa famille tranquillement pour les fêtes », ajoute-t-elle en référence à la cagnotte de Jean Messiha qui a récolté plus de 1,6 million d’euros en soutien à la famille du policier.

Âgé de 17 ans, Nahel M., a été tué le 27 juin 2023 au matin par un policier qui a fait usage de son arme, après un refus d'obtempérer du mineur qui était au volant d'une voiture. La victime est décédée peu de temps après avoir été atteinte, malgré l'intervention du Samu qui lui a prodigué un massage cardiaque sur place.

Les images du motard tirant sur l’adolescent, largement diffusées sur les réseaux sociaux, avaient soulevé une vague de colère et de violences qui a embrasé pendant plusieurs nuits consécutives de nombreuses villes de région parisienne et dans le reste du pays, les plus graves depuis 2005.

Les images ont également relancé le débat sur les violences policières et le policier auteur du tir était en détention provisoire jusqu’à mercredi. Les juges d’instruction craignaient notamment une concertation entre les deux policiers.

e policier de 38 ans reste mis en examen pour meurtre et est placé sous contrôle judiciaire. Il doit « verser un cautionnement » et a interdiction d’entrer en contact avec les témoins et les parties civiles, « de paraître à Nanterre » et de « détenir une arme », avait expliqué le parquet de Nanterre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
20/novembre/2023 - 13h11

Un rassemblement est-il prévu pour le jeune homme assassiné pendant une fête de village dans la Drôme ?

Lui n'était pas un délinquant.

Portrait de fredparis02
20/novembre/2023 - 09h45 - depuis l'application mobile

Cette femme n'a aucune figure et la presse continue de lui faire écho.
Ces petits anges osent ouvrir leur bouche avec le visage cagoulé.
Auraient-ils les mains propres?
Euh....
Certainement dirait leur maman.
A partir du moment où ça rapporte des sous pour aider à la maison.
Ces mères ferment les yeux.
Même en sachant d'où l'argent vient.
Ou alors, ils sont cagoulés pour cacher une acné envahissante.
C'est certainement ça.
Sacré furoncle.

Portrait de Causette
20/novembre/2023 - 08h59

Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre!

Portrait de Decenale
20/novembre/2023 - 08h36

C'est étonnant que le ministère de la culture, le CNC et netflix n'aient pas encore produit un film sur sa vie.

Portrait de KERCLAUDE
20/novembre/2023 - 07h41

Discours de personnes  cagoulées, rien de choquant, il faut revoir l'éducation de certains jeunes.  

Portrait de Koikilencoute
20/novembre/2023 - 02h25

Quand la justice sera moins laxiste avec les "petits anges", ils obéiront aux policiers et il n'y aura plus ce genre de drame.

Reconquête! 2024

Portrait de COLIN33
19/novembre/2023 - 23h29 - depuis l'application mobile

Je respecte sa peine, mais elle ne doit pas être consciente que son fils était un voyou, elle pense en tirer quoi? sûrement pas la compassion de nombreux français

Portrait de COLIN33
19/novembre/2023 - 23h28 - depuis l'application mobile

Je respecte sa peine, mais elle ne doit pas être consciente que son fils était un voyou, elle pense en tirer quoi? sûrement pas la compassion de nombreux français

Portrait de kylun2004
19/novembre/2023 - 21h30

qu'on interdise toutes ces personne de parler. il n'en valent pas la peine

Portrait de minnie13
19/novembre/2023 - 20h10

il a fait son choix, il a joué il a perdu tant pis pour lui et une racaille de moins

Portrait de macvp
19/novembre/2023 - 19h29

Bravo à la police !

Et les cagoulés, surement des bienfaiteurs souhaitant rester anonymes...

Les clowns sont de sortie !

Portrait de derifrec
19/novembre/2023 - 19h18

Un refus d'obtempérer te mets face à des risques dont l'issue peut parfois être fatale. La mère ne jubilait pas sur son camion ou sa moto cette fois ?? Soutien total à ce policier qui a fait son Job. Il y en a qui ne comprenne que les "coups de bâtons" alors donnons leurs, ca leur fera pas de mal.

Portrait de djelloul
19/novembre/2023 - 19h14

et la maman n a pas une once de responsabilité???Elle n a rien manque dans l education de son petit cheri? Et le papa il est ou??

Portrait de christ59200
19/novembre/2023 - 18h01

"La mère de Nahel a pris la parole pour faire part de la "souffrance physique" qu'elle ressentait à ne plus pouvoir voir son fils et de sa volonté de continuer à se battre" elle n'est plus sur sa petite moto, ni sur un camion... 

Portrait de dede35
19/novembre/2023 - 16h07

Il faudrait peut-etre que les personnes pensent  que la raison de ce drame est dûe à 1 voyou . La police à fait son boulot POINT BARRE