17/11 11:12

Antisémitisme : Le témoignage dans "Morandini Live" de Nathan, 18 ans, agressé en plein Rouen par un homme le traitant de "sale juif" ajoutant "la Shoah, il faut la recommencer" - Cet individu ne sera pas jugé - Vidéo

Les hausses d'actes antisémites se multiplient en France et chaque jour de nouveaux témoignages viennent renforcer les chiffres donnés par Gérald Darmanin. Alors qu'il marchait en plein centre ville de Rouen, un individu a agressé verbalement Nathan, 18 ans,  à la vue de l'étoile de David qu'il portait autour du cou.

En direct ce matin dans Morandini Live, le jeune homme témoigne, d'autant que l'homme qui l'a agressé ne sera pas jugé car il aurait des troubles psychologiques :

"J'allais en ville avec des amis à moi. Ce monsieur a vu mon étoile de David qui dépassait de ma veste. Et tout de suite, il m'a pris à partie. Il a commencé avec des insultes du genre 'sale juif, la Shoah il faut la recommencer vu qu'elle n'a pas exterminé tous les juifs'. Et des propos comme cela."

Le jeune homme explique avoir ensuite demandé à son agresseur de s'excuser auprès de lui et auprès des 6 millions de morts de la Shoah : "Il m'a répondu qu'il n'en avait rien à faire des 6 millions de morts."

Un homme de 46 ans a été placé en garde à vue après les faits, mais cette garde à vue a été levée, l'homme a été hospitalisé car il souffre de troubles psychiatriques, confirme le procureur. "La procédure devra être classée sans suite pour irresponsabilité de l’auteur", conclut le parquet.

Mais ce n'est pas la première fois que Nathan est ainsi visé : "Ça fait au moins cinq ou six ans que ça dure. C'est des insultes et menaces. C'est de l'intimidation. Il n'y a pas de répit. Il n'y a pas de moment où on peut souffler sans penser à ça. Il ne faut pas que mon étoile de David ressorte parce que sinon, je vais me faire insulter ou frapper. Je retrouve des croix gammées en bas de chez moi, il y a des soirs où ça caillasse à ma fenêtre."

Sa mère, présidente de la communauté juive de Rouen, explique avoir principalement peur pour ses enfants. Elle dit vivre dans l'angoisse et ne se sent plus en sécurité : "On regarde en permanence devant, derrière. Je ferme systématiquement à clé, j'ai briefé mes enfants".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mollux
17/novembre/2023 - 15h55

en fait:

"Il m'a répondu qu'il n'en avait rien à faire des 6 millions de morts et qu'il voulait s'excuser pour moi, mais pas pour le reste."Source: France bleue.

 

Portrait de Koikilencoute
17/novembre/2023 - 15h47

Oh, encore un agresseur victime de "troubles psychologiques"... ça alors... Ou peut-être un "petit ange" qui a trop souffert de la tempête ? La faute au réchauffement climatique, non ?

Portrait de Mollux
17/novembre/2023 - 15h35
Frankenstein a écrit :

Le pétrole se renouvelle tout le temps, le pétrole est le liquide le plus abondent après l'eau...eh ouais !

C'est une vaste connerie qui a circulé sur le net , la magie des réseaux sociaux et la bêtise de ceux qui propagent des informations bidons.

Portrait de GuyHawke
17/novembre/2023 - 14h00

Les combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz) sont des ressources non renouvelables qui mettent des centaines de millions d’années à se constituer.

Portrait de stephanevalentino
17/novembre/2023 - 12h37

Les musulmans ne veulent pas parler "d'antisémitisme" mais de "racisme" car forcement c'est eux qui en sont majoritairement responsables... Puis cibler des juifs français pour ce qu'il se passe à Gaza et en Israel c'est complètement ridicule... C'est comme si nous agressions les algériens suite à l'attaque de Charlie Hebdo... Ah merde non eux ils étaient français...

Portrait de Archimede
17/novembre/2023 - 12h22

Quand viendra la fin de l'ère du pétrole, les soutiens aux arabo-musulmans vont fondre comme neige au soleil. Ça va faire tout drôle aux nazislamistes quand ils vont comprendre que si il y a une nouvelle "Shoah", ce sont eux qui risquent d'en être les victimes.

A leur place j'irais illico allumer une bougie à Yad Vachem.