07/11 14:21

L'agence de presse officielle palestinienne Wafa annonce qu'un de ses journalistes à Gaza a été tué dans "un bombardement israélien qui a visé sa maison"

L'agence de presse officielle palestinienne Wafa a annoncé mardi qu'un de ses journalistes à Gaza avait été tué dans une frappe israélienne. Le journaliste, Mohammad Abou Hassira, a été tué dans "un bombardement israélien qui a visé sa maison près du port de pêche à l'ouest de la ville de Gaza", a indiqué l'agence.

Selon elle, 42 membres de la famille du journaliste "dont ses enfants et ses frères" ont également péri dans la frappe. Selon le service de presse du gouvernement du Hamas à Gaza, ce bombardement a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi et le corps du journaliste a été extrait des décombres mardi matin.

Jeudi, la télévision officielle palestinienne a annoncé qu'un de ses correspondants dans la bande de Gaza, Mohammad Abou Hatab, avait été tué dans une frappe israélienne contre son appartement à Khan Younès, dans le sud du territoire Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a dénombré lundi au moins 36 journalistes et employés de médias (31 Palestiniens, 4 Israéliens, 1 Libanais) tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas le 7 octobre.

La guerre a été déclenchée par des attaques du Hamas, au pouvoir à Gaza, sur le sol israélien, inédites par leur ampleur et leur violence, qui ont fait plus de 1.400 morts, en majorité des civils, selon les autorités israéliennes. Le ministère de la Santé du Hamas a de son côté annoncé que les bombardements israéliens lancés en représailles dans la bande de Gaza ont tué plus de 10.000 personnes, également des civils dans leur immense majorité

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions