26/10 18:01

Plan anti-émeutes: "Nous allons multiplier par cinq l'amende pour non-respect du couvre-feu, en la portant à 750 euros", annonce Elisabeth Borne - Les parents devront payer les dommages des dégradations

17h15: Le discours d'Elisabeth Borne commence. "Une enveloppe de 100 millions d'euros pourra être mobilisée pour vous aider à la réparation et à la reconstruction" après les émeutes de fin juin, annonce Elisabeth Borne face à des maires.

"Un quart à peine des auteurs avait plus de 25 ans, un sur cinq était encore lycéen. Ces constats nous interpellent", déclare Elisabeth Borne. "Il nous interroge sur l'avenir de notre jeunesse et sur la force de notre pacte républicain."

Elisabeth Borne propose aux mairies qui le souhaitent de "donner la possibilité aux polices municipales d'accomplir certains actes de police judiciaire". "Ces pouvoirs s'exerceront naturellement sous le contrôle des parquets."

"Nous allons multiplier par cinq l'amende pour non-respect du couvre-feu, en la portant à 750 euros", annonce Elisabeth Borne.

"Nous allons proposer au Parlement de pouvoir placer des jeunes délinquants de manière obligatoire dans des unités éducatives de la protection judiciaire de la jeunesse. J'ajoute que dans certains cas, nous pouvons envisager un encadrement de jeunes délinquants par des militaires qui pourront notamment transmettre des valeurs de discipline et de dépassement de soi."

"Nous proposerons au Parlement que des stages de responsabilité parentale ou des peines de travaux d'intérêt général puissent être prononcées à l'encontre des parents qui se soustraient à leur devoir éducatif."

Elisabeth Borne évoque une "force d'action républicaine", dont l'objectif "sera de concentrer dans un quartier tous les efforts de l'Etat à vos côtés pendant plusieurs mois".

"Nous doublerons le nombre d'heures d'enseignement moral et civique au collège."

Elisabeth Borne, ajoute que "quand un mineur a causé des dégradations, nous allons nous assurer que les deux parents, qu'ils soient séparés ou non, qu'ils vivent avec leurs enfants ou non, soient responsables financièrement des dommages causés." "Personne ne doit pouvoir se dédouaner. Chacun est responsable devant la société", insiste la cheffe du gouvernement.

Nous proposerons des solutions à la carte et adaptées à vos territoires. Je vous annonce que le premier déploiement de cette force d'action républicaine se fera d'ici à la fin de l'année dans les communes de Besançon, Valence et Maubeuge."

9h44: Elisabeth Borne présente aujourd'hui les mesures "régaliennes" du gouvernement en réponse aux émeutes urbaines de juin, en présence de nombreux maires réunis dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. La Première ministre réunira à cette occasion les maires des communes les plus touchées par les émeutes, qu'Emmanuel Macron avait reçus à l'Elysée début juillet. Les mesures présentées mercredi visent notamment, selon Matignon, à "garantir la sécurité de nos concitoyens, à mieux soutenir les familles et renforcer la cohésion nationale".

Les annonces de jeudi porteront donc essentiellement sur le domaine "régalien", explique un conseiller ministériel, avant le Comité ministériel des villes (CIV) plusieurs fois reporté et qui se tiendra finalement vendredi à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). Ce CIV doit apporter des solutions aux problèmes récurrents des quartiers prioritaires, tant sur le plan de l'emploi, du logement que de l'école ou des discriminations.

Jeudi, à la Sorbonne, Mme Borne s'exprimera après une introduction de Gilles Finchelstein, co-directeur général de la Fondation Jean-Jaurès. Plusieurs ministres en préciseront les contours: la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé, détaillera celles ayant trait au "soutien à la parentalité" et au "rétablissement de l'autorité parentale".

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin précisera celles ayant trait à "l'ordre républicain" et le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti détaillera "les mesures judiciaires sur la responsabilité parentale et la justice des mineurs", selon Matignon. Le ministre délégué chargé du Numérique, Jean-Noël Barrot, dévoilera les mesures relatives à son périmètre ministériel.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
27/octobre/2023 - 13h18

Ce gouvernement est incapable de prendre des décisions efficaces pour les divers problèmes rencontrés par le pays.  Ce sont toujours des mesurettes, mais cela s'explique parce qu'aucun de ces politicards n'a ni l'envie, ni le courage de mettre en place des propositions fortes, qui sont d'ailleurs réclamées par le Peuple (peuple qui, soit dit en passant, n'est plus représenté par les Députés de l'Assemblée nationale à qui on ne demande même plus leur avis, muselés qu'ils sont par l'utilisation abusive du 49.3 d'un exécutif minoritaire mais néanmoins autoritariste).

Portrait de COLIN33
27/octobre/2023 - 08h09 - depuis l'application mobile

Amende oui, mais paiement ???

Portrait de Lotus14
27/octobre/2023 - 07h42

J'espère que ce ne sont pas des effets d'annonces 

Portrait de Lotus14
27/octobre/2023 - 07h40

La plupart des parents ne sont pas solvables !!!!

Portrait de Etienne44
26/octobre/2023 - 20h38 - depuis l'application mobile

Elle a encore rien compris. Au lieu de demander des amendes à des cassoss qui sont insolvables. Jen connais une qui aurait dû avoir ça quand son gosse de 17 ans roulait en Mercedes immatriculée en Pologne en manquant de tuer des cyclistes.

Portrait de Jarpy
26/octobre/2023 - 17h46

Les racailles dans haut ne sont pas contente !

Portrait de COLIN33
26/octobre/2023 - 12h21 - depuis l'application mobile

mesure régalienne, DEHORS

Portrait de MICMAH458
26/octobre/2023 - 11h58

Cette femme est devenue inaudible, elle peut donc raconter ce qu'elle veut : si elle et son gouvernement ont besoin de faire passer une quelconque loi, elle passera en force en utilisant comme elle l'entend le 49.3.  Les députés qui nous représentent n'ont plus rien à dire, et on se demande pourquoi ils prennent encore la peine d'aller à l'Assemblée nationale, puisqu'ils ne servent à rien.  Qu'ils restent dans leurs circonscriptions, ils y seront plus utiles (peut-être?).

Portrait de Koikilencoute
26/octobre/2023 - 11h09

La seule "mesure régalienne" qui serait utile tient en un mot : remigration.

Européens, retrouvons notre dignité : Reconquête! 2024