09/10 11:33

Rugby: Le demi de mêlée du XV de France Antoine Dupont autorisé à reprendre les entraînements avec contacts, à moins d'une semaine du quart de finale du Mondial contre l'Afrique du Sud

Le demi de mêlée du XV de France Antoine Dupont "a obtenu l'autorisation de reprendre dès ce jour les entraînements de rugby" avec contacts, à moins d'une semaine du quart de finale du Mondial-2023 contre l'Afrique du Sud, a annoncé lundi la Fédération française de rugby (FFR).

Dupont (26 ans, 51 sélections), blessé le 21 septembre lors du match de phase de groupes contre la Namibie (96-0) et opéré le lendemain d'une fracture de la mâchoire, avait rendez-vous dans la matinée avec son chirurgien à Toulouse pour une visite de contrôle décisive quant à son avenir dans la compétition.

Ce feu vert médical désormais donné, le Toulousain va pouvoir dès mardi s'entraîner normalement avec ses coéquipiers à leur camp de base de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) que les Bleus devaient rejoindre lundi après-midi après un week-end de repos. Après avoir été opéré à la clinique Purpan par le professeur Frédéric Lauwers, spécialiste de chirurgie maxillo-faciale, il s'était reposé huit jours, avant d'être autorisé à retrouver le groupe à Aix-en-Provence et de reprendre "une activité physique progressive dirigée", sous le "contrôle du staff médical du XV de France".

La semaine dernière, alors que ses coéquipiers préparaient leur dernier match de groupe contre l'Italie, remporté facilement vendredi (60-7) à Lyon, le N.9 s'était donc contenté de travailler en marge des entraînements, alternant courses, vélo et exercices de réathlétisation.

Il pourra désormais reprendre l'entraînement collectif, avec contacts, dès mardi après-midi. Le XV de France, qui a terminé en tête du groupe A (18 points) devant la Nouvelle-Zélande (15 pts) après avoir remporté ses quatre matches, sera opposé dimanche aux Springboks, champions du monde en titre, qui ont terminé de leur côté à la deuxième place du groupe B derrière l'Irlande.

Ailleurs sur le web

Vos réactions