27/09 16:31

Le gouvernement prévoit d’instaurer en 2024 une nouvelle taxe sur les concessions autoroutières et les grands aéroports qui doit rapporter 600 millions d’euros annuels

Le gouvernement prévoit d’instaurer en 2024 une nouvelle taxe sur les concessions autoroutières et les grands aéroports qui doit rapporter 600 millions d’euros annuels, a-t-il annoncé mercredi en présentant son projet de budget. « La taxe sur les infrastructures de transport de longue distance sera effectivement mise en place », a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, à la presse avant la présentation du prochain budget en Conseil des ministres.

« Ce sont des infrastructures de transport polluantes, que ce soit la route ou l’aérien », a-t-il ajouté. Or « le meilleur des financements » pour les investissements « extrêmement élevés » et « impératifs » nécessaires en matière de transition écologique, « c’est de faire en sorte que ceux qui polluent davantage contribuent davantage », a-t-il insisté.

M. Le Maire a assuré que cette augmentation de la fiscalité ne se répercuterait « pas sur l’usager » grâce au maintien de « la définition des tarifs de péage ». Les sociétés visées par cette nouvelle taxe devront répondre à un seuil de chiffre d’affaires et de rentabilité, a-t-on précisé au ministère de l’Economie et des Finances.

L’exécutif avait déjà annoncé sa volonté de taxer des concessionnaires autoroutiers tels que Vinci, Sanef ou Eiffage en raison de leur rentabilité jugée excessive, mais le Conseil d’Etat avait mis en garde contre le risque juridique « élevé » de ne viser que les sociétés de ce secteur.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
28/septembre/2023 - 13h22

Les concessions autoroutières vont reporter le coût de la taxe sur les usagers.

Portrait de kuwabara
27/septembre/2023 - 22h07

repercuté sur le tarif autoroute !! nous qui allons payer a la fin

quand les autoroutes seront payé par les citoyen , elles seront gratuit ; pipo !!

l electricite , les contribuables a payé les centrale nucleaire et on va repayé cher l électricité !! 

Portrait de Le penseur
27/septembre/2023 - 20h24

"M. Le Maire a assuré que cette augmentation de la fiscalité ne se répercuterait « pas sur l’usager » grâce au maintien de « la définition des tarifs de péage".

Comme a pu dire Coluche en son temps :"Je me marre" smiley

Portrait de miss-sissy
27/septembre/2023 - 17h51
mbagnick a écrit :

Voilà ce que les rejetons de l'école alsacienne ne sont que capables de produire : des taxes.

exactement, c'est scandaleux.

les impôts "baissent" officiellement, mais les taxes augmentent de partout.

Ils nous font les poches

Portrait de miss-sissy
27/septembre/2023 - 17h49

Comment augmenter les impôts en faisant croire qu'on les baisse?? Mdr 

Nous ne sommes pas crédules!

Portrait de garlaban
27/septembre/2023 - 17h36

Ca ne va même couvrir le montant de fraude aux aides sociales.

Portrait de garlaban
27/septembre/2023 - 17h35

Ca ne va même couvrir le montant de fraude aux aides sociales.

Portrait de Arthur 3000
27/septembre/2023 - 17h03
mbagnick a écrit :

Voilà ce que les rejetons de l'école alsacienne ne sont que capables de produire : des taxes.

Donc laissons les sociétés d'autoroute continuer à s'en mettre plein les poches bien au delà ce qu'elles auraient du gagner suite à la honteuse privatisation du réseau autoroutier français ? Sympa ton idée dis donc. On sait pour qui tu roules ! (humour).

Portrait de mbagnick
27/septembre/2023 - 16h54

Voilà ce que les rejetons de l'école alsacienne ne sont que capables de produire : des taxes.