18/09 10:16

La possibilité pour les distributeurs de vendre à perte du carburant sera effective "à partir de début décembre", annonce le ministre de l’Economie Bruno Le Maire - Regardez

La possibilité pour les distributeurs de vendre à perte du carburant sera effective « à partir de début décembre », voire au 1er décembre, a annoncé lundi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

« Ce sera effectif à partir de début décembre, j’espère le 1er décembre puisque le texte de loi sera examiné à l’Assemblée début octobre », a affirmé le ministre sur France 2, après l’annonce samedi par la Première ministre Elisabeth Borne d’une telle possibilité.

Il faudra légiférer car vendre à perte est actuellement interdit par la loi.

« Notre méthode c’est d’engager tout le monde, l’ensemble des acteurs économiques, dans cette lutte contre l’inflation », a précisé le ministre, car « l’Etat ne peut pas porter à lui seul le coût de l’inflation, sinon ça va creuser les déficits ». M. Le Maire a répété qu’il était « hors de question » que les prix de l’électricité augmentent « de 10 à 20% » en 2024 comme l’avait évoqué la semaine dernière la présidente de la Commission de régulation de l’Energie Emmanuelle Wargon.

« Je suis incapable de vous dire s’il y aura même une augmentation en janvier, ça dépendra des prix de l’électricité », a déclaré le ministre, ajoutant qu’au pire « 10%, ça pourrait être le plafond ». Il a rappelé que l’Etat déboursera en 2024 10 milliards d’euros « pour payer une partie de l’électricité des ménages » et qu’il a déjà « protégés à hauteur de 90 milliards d’euros avec le bouclier sur le gaz et l’électricité ».

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Philou-philou
18/septembre/2023 - 16h14

Pourquoi les hypermarchés vendraient ils à perte?

Ils le feront peut être une fois de temps en temps pour se faire de la pub mais c'est tout.

Les opérations vente à prix coûtant sont autorisées et ils ne le font que très rarement.

 

Portrait de dede35
18/septembre/2023 - 15h35

Qui paiera de toute façon ...... 

Portrait de biolay
18/septembre/2023 - 13h14
australopithèque a écrit :

de qui se moque-t-on ? 

Je ne veux pas pleurer sur les distributeurs, mais une entreprise n'a pas pour vocation de vendre à perte.

C'est l'état qui fait la "marge" la plus importante avec la TVA et la TICPE: 60 % du prix de vente

Et tous ces journalistes qui reprennent bêtement les communiqués du gouvernement, san aucune recul, sans aucune analyse.

Par ailleurs une baise du prix de vente engendre une baise des rentrées de l'état

 

 

Aucun grand distributeur, et encore moins les petites stations services indépendantes, ne vendra à perte.

En fait, la véritable raison de cette décision du gouvernement, est de "protéger" Total qui s'est engagé à ne pas dépasser le tarif de 1,99  €.

En cas de forte hausse du baril, Total pourrait eventuellement se retrouver dans quelques semaines ou mois a vendre à perte en maintenant ce tarif de 1,99 €, et pourrait donc se retrouver hors la loi en l'état actuel des choses.

Avec ce nouveau texte, Total est protégé au cas ou !

Faut pas chercher ou espérer plus loin ! smiley

Portrait de kuwabara
18/septembre/2023 - 10h50

preparation de l augmentation de l électricité..on prepare les esprits , non pas daugmentation ou peu etre mais pas plus d e10%  mdr.. on vient d en prendre 2 cette année..deja..

Portrait de PhilRAI
18/septembre/2023 - 10h30

Le but c'est la destruction des petites stations indépendantes.

Portrait de cbor33500
18/septembre/2023 - 10h27

La perte aux stations services des grandes surfaces va se répercuter sur les prix dans les rayons des magasins !!!