04/09 13:02

La Villette - Un restaurateur raconte dans "Morandini Live" comment un toxicomane s’est retrouvé dans sa cuisine ce week-end l’obligeant à fermer son établissement: "Il faut arrêter de nous laisser seul ! Personne ne nous rappelle !" - VIDEO

Ce matin, Sébastien Attal, gérant du restaurant "Au cochon de lait" à Paris, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews pour évoquer la situation dans le quartier de La Villette, à Paris. Samedi, en fin d'après-midi, un toxicomane est rentré dans son établissement.

"Il a pénétré par la porte de secours, à l'arrière de mon restaurant, pendant que j'étais en train de travailler avec mon cuisinier. Il se trouve qu'un client est arrivé dans le restaurant à ce moment-là et qu'il l'a vu. Il nous a alertés. Le toxicomane fouillait dans le frigo, dans la cuisine. On a pu le maintenir, appeler la police. Ils l'ont embarqué", a-t-il débuté.

Et de poursuivre : "J'ai craqué et j'ai fermé le restaurant pour aller porter plainte. J'ai perdu un service et des clients. Le toxicomane sera présenté à un juge aujourd'hui ou demain. C'est le ras-le-bol. Ca fait trop longtemps. Le camp a été vidé l'année dernière. Maintenant, ça va un peu mieux, mais plus les mois passent et plus ils reviennent".

"On se dit que l'on repart comme avant. Ce sont nos affaires qui sont en danger. Je n'en peux plus. Je fais 10/12h par jour pour maintenir le contact clientèle. Si je ne craque pas et ne ferme pas, un jour ou l'autre, c'est le tribunal de commerce qui me fermera".

Sebastien Attal s'est ensuite adressé aux autorités. "L'année dernière, on nous a promis beaucoup de choses. On aimerait avoir des nouvelles (...) On nous a promis qu'on allait nous aider. Ca fait un an que personne nous a rappelés. On ne sait pas ce qu'il se passe. Au moins qu'on nous adresse la parole".

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions