20/08 10:31

Des dizaines de cyclistes nus se sont baladés hier dans Lyon, dans le cadre de la WNBR, manifestation mondiale qui se déroule partout dans le monde

Des dizaines de cyclistes nus se sont déplacés dans Lyon, dans le cadre de la manifestation mondiale qui se déroule partout dans le monde. Lyon est la seule ville de France a ne pas avoir interdit cette manifestation. La 8ème étape de la deuxième édition française du "World Naked Bike Ride" (WNBR), événement annuel créé en 2004 à Londres, a été lancée le 8 août dernier à Nantes et a accumulé les interdictions.

Néanmoins, le parcours, à l'origine prévu dans l'hypercentre, a été finalement excentré sur une piste cyclable longeant le Rhône, au départ d'une plage naturiste située sur le lac de Miribel-Jonage après des échanges "en lien avec les services de police", selon un communiqué de la préfecture. La conseillère municipale d'opposition Béatrice de Montille, qui avait demandé son interdiction, a salué sur X (anciennement Twitter) cette "décision de bon sens".

L'été dernier, l’étape lyonnaise de la World Naked Bike Ride n'avait pas été annulée mais l'itinéraire avait été revu à la demande de la préfecture du Rhône, qui avait écarté le parc de la Tête d'Or des zones traversées.

De son côté, la ville de Lyon avait indiqué qu'il n'était pas de son ressort d'interdire «les manifestations revendicatives», mais bien celui des services de l'État.

De leur côté, les promoteurs de l'événement assurent être dans leur bon droit et ne comprennent pas les réactions de certains élus. «Vouloir interdire cette manifestation dont l'objectif est de questionner sur la fragilité du corps humain dans le trafic routier mais aussi sur les enjeux écologiques, c'est vouloir interdire la liberté d'expression», dénonce Jean-François Feunteun, président de la confédération du mouvement naturiste et organisateur de cet World Naked Bike Ride.

Et d'ajouter: «À Londres, on a réuni 5000 personnes sans que ça ne pose aucun souci. Et ça se passe comme ça dans tous les pays démocratiques du monde. On ne connaît les interdictions que dans les dictatures et les pays très religieux.»

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
20/août/2023 - 17h17
anubis a écrit :

je note que sur l'affiche  , il y a 3 femmes  et 2 hommes  , alors que la réalité est   100 hommes pour 1 femmes   ,  et le type d'homme à plutot tendance à rouler sans selle .c'est surtout une réunion de vieux pervers 

je me faisais effectivement la réflexion... Ca me gonfle vraiment que ces gens pensent qu'on les prive de liberté en les empêcher de rouler la teub à l'air. Ma liberté c'est de pouvoir me promener avec mes gosses sans avoir ce type de spectacle imposé...

Portrait de Amandecroquante
20/août/2023 - 12h30

Autant être nue, je comprends.

Mais en vélo … l’horreur !