20/08 12:01

X (Ex Twitter) : Elon Musk a-t-il volontairement ralenti les liens menant vers des sites, comme le New York Times ou Reuters qu’il n’apprécie guère ?

Elon Musk a-t-il volontairement ralenti les liens menant vers des sites qu’il n’apprécie guère ? C’est du moins ce qu’affirment le Washington Post dans une enquête publiée cette semaine. Ces ralentissements auraient été volontairement programmés pour décourager les internautes de consulter ces pages comme celles du New York Times, de l’agence de presse Reuters ou du concurrent Threads.

Le New York Times aurait notamment constaté une baisse du trafic sur son site internet depuis le début des ralentissements dont il a été lui aussi victime.

Des concurrents de X auraient également été touchés par ce phénomène. C’est le cas de Threads, le nouveau réseau social de Mark Zuckerberg. À l’inverse, aucun des sites jugés « pro-Musk » n’a été visé. Fox News n’a par exemple pas fait état de telles difficultés.

Selon The Washington Post, les ralentissements ont subitement cessé dès lors que l’enquête a été publiée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de slimxyz
20/août/2023 - 17h41

Quelle ironie, ceux qui aiment accuser de complotistes tout ceux qui ne sont pas de leur avis, voient un complot, mais forcément vrai cette fois, puisqu'il est dirigé contre leurs intérêts. smiley

Portrait de X232
20/août/2023 - 12h55

Franchement, je le sens de moins en moins cet Elon….