20/08 07:31

Explosion des dépenses alimentaires et bourses insuffisantes: Le coût de la vie augmente fortement pour les étudiants en raison notamment de l'inflation, selon une enquête du syndicat étudiant Unef - VIDEO

Explosion des dépenses alimentaires et bourses insuffisantes: le coût de la vie augmente fortement pour les étudiants en raison notamment de l'inflation, selon une enquête du syndicat étudiant Unef. Pour l'année 2023-2024, le coût de la vie étudiante augmente de 6,47%, selon l'Unef.

Cela représente un budget supplémentaire nécessaire de 594,76 euros pour l'année, soit 49,56 euros de plus par mois. "Jamais, en 19 ans d'enquête de l'Unef, l'évolution du coût de la vie étudiante n'avait atteint de tels sommets", souligne le syndicat, qui réalise cette projection à partir d'une évaluation de la situation financière de plusieurs profils types d'étudiants.

"Nous arrivons à un stade de précarité étudiante majeure qui s'installe dans le temps et dont l'évolution d'une année sur l'autre est sans cesse plus importante". En cette rentrée, le budget des étudiants est alourdi en particulier par les hausses de frais de transport (+5,91% pour les non boursiers, +3,95% pour les boursiers), d'alimentation (+14,3%) et d'électricité (+10,1%).

L'Unef met également en cause le manque d'action du gouvernement pour remédier à la situation. Le syndicat, proche de la gauche, considère notamment la récente réforme des bourses comme "largement insuffisante" pour lutter contre la précarité étudiante. Le gouvernement a prévu une revalorisation du montant des bourses étudiantes à hauteur de plus de 500 millions d'euros.

Dans le détail, cette enveloppe va permettre d'augmenter le montant des bourses de 37 euros à 127 euros par mois, soit de 6,2% à 34%, a précisé à l'AFP le ministère de l'Enseignement supérieur. Le montant de ces aides, variant désormais de 145,40 à 633,50 euros par mois, reste toutefois "largement insuffisant" pour vivre, pointe l'Unef.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bjj
20/août/2023 - 08h10

Qui est surpris ? Le système éducatif s'effondre, le niveau intellectuel des élèves est à son plus bas, et les étudiants désireux d'une éducation supérieure mais incapables financièrement se voient privés de cette opportunité. On abêtit la majorité de la population, qui ne peut accéder à une éducation adéquate, créant ainsi une génération sans outils pour réussir professionnellement, et qui se résigne à des emplois peu rémunérés. Ce schéma fonctionne bien aux États-Unis, comme en témoignent les conditions des employés Amazon, prêts à tout accepter pour un maigre salaire. On sait a qui ça profite…

Portrait de John Patrick Mason
20/août/2023 - 07h41

Nous vivons une grave période d'oppression à l'ère de l'IA et d'internet.

C'est ni plus ni moins le symptôme d'un rétablissement pernicieux d'une forme d'esclavage.