09/08 14:50

Un journaliste qui accompagnait l'armée syrienne lors d'une opération antidrogue a été tué ainsi que deux soldats dans l'explosion d'une bombe posée au bord d'une route dans le sud de la Syrie

Un journaliste qui accompagnait l'armée syrienne lors d'une opération antidrogue a été tué ainsi que deux soldats dans l'explosion d'une bombe posée au bord d'une route dans le sud de la Syrie, a annoncé un média d'Etat. La télévision officielle a signalé la mort du "correspondant de la chaîne (privée progouvernementale) Sama, Firas el-Ahmad, ainsi que deux membres de nos forces armées, dans l'explosion d'une bombe posée par des terroristes".

Les victimes revenaient d'une mission ayant permis de "déjouer une opération de trafic de drogue", dans la province de Deraa, selon la même source.

Depuis le début du conflit en 2011, Reporters sans frontières (RSF) a recensé plus de 279 journalistes tués en Syrie.

La situation dans la province de Deraa, berceau du soulèvement antirégime déclenché en 2011, reste instable malgré le retour des forces gouvernementales en juillet 2018. En 2022, l'armée jordanienne avait fait état d'un trafic de drogue devenu "plus organisé" à travers la frontière syro-jordanienne, avec la protection de groupes armés, notamment dans la province de Deraa. La guerre en Syrie a fait plus d'un demi-million de morts et déplacé des millions de personnes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions