02/08 17:31

Un alpiniste français et un néerlandais tués par une chute de pierres lors de leur ascension des Aiguilles du Tour, sur la partie suisse du massif du Mont Blanc

Un alpiniste français et un néerlandais ont été tués lundi par une chute de pierres lors de leur ascension des Aiguilles du Tour, sur la partie suisse du massif du Mont Blanc, a indiqué mardi la police suisse. Une jeune alpiniste de 22 ans, également néerlandaise, a été blessée, précise un communiqué de la police cantonale du Valais.

Les deux hommes, âgés respectivement de 26 et 36 ans, grimpaient dans deux cordées séparées quand un amas de pierre s’est détaché vers 09H00 (07H00 GMT) peu avant le sommet qui surplombe le glacier du Trient.

L’amas de pierres, qui s’est détaché pour une raison encore inconnue, a percuté une première cordée composée de deux alpinistes, touchant mortellement l’un d’entre eux et blessant l’autre. Il a ensuite heurté une seconde cordée quelques mètres plus bas, tuant un deuxième alpiniste, a précisé la police, qui a ouvert une enquête.

Les Aiguilles du Tour, qui culminent à 3.540 mètres, sont situées dans la partie suisse du massif du Mont Blanc, à la frontière avec la France. La montagne a deux sommets d’égale hauteur, distants d’environ 130 mètres.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pitivier
3/août/2023 - 02h33

J'ai glissé chef smiley