27/07 07:31

Des réseaux sociaux et messageries, dont Facebook, Telegram, TikTok et Youtube, de nouveau librement accessibles en Ethiopie, après plus de cinq mois de restrictions

Des réseaux sociaux et messageries, dont Facebook, Telegram, TikTok et Youtube, étaient de nouveau librement accessibles en Ethiopie, après plus de cinq mois de restrictions, ont constaté un journaliste de l'AFP et l'organisation Open Observatory of Network Interference (OONI). L'OONI, association traquant la censure en ligne, avait signalé des blocages sur ces sites et applications depuis le 9 février, alors que des responsables de l'Eglise orthodoxe d'Ethiopie appelaient à manifester contre la création d'un synode dissident. Depuis, ces réseaux sociaux étaient accessibles seulement via un réseau privé virtuel (VPN), dispositif qui permet de se connecter virtuellement depuis une autre localisation.

Amnesty International avait dénoncé ces blocages qui "violent clairement les droits des citoyens à la liberté d'expression et à l'accès à l'information". Ni le gouvernement, ni l'opérateur public Ethio Telecom n'avaient alors répondu aux sollicitations de l'AFP. Mercredi, ces sites étaient librement accessibles depuis le réseau éthiopien, a constaté un journaliste de l'AFP. L'application OONI Probe, permettant de détecter les restrictions et blocages en ligne, signalait également un accès libre à ces sites. Les autorités éthiopiennes ont coupé ou restreint à plusieurs reprises l'accès à internet ou à certaines plateformes ces dernières années.

Le précédent gouvernement l'avait fait plusieurs fois entre 2015 et 2017, alors qu'il faisait face à un mouvement de protestation inégalé depuis 25 ans. Cela a également été le cas depuis l'arrivée au pouvoir M. Abiy en 2018. La région septentrionale du Tigré, théâtre d'un conflit armé avec le pouvoir fédéral entre novembre 2020 et novembre 2022, a été largement privée de tout moyen de télécommunications pendant deux ans. Les réseaux ont été partiellement rétablis depuis la signature d'un accord de paix en novembre dernier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de San Antonio
27/juillet/2023 - 11h29 - depuis l'application mobile

Mauvaise nouvelle pour eux, les jeunes vont d’abrutir comme les occidentaux