18/07 13:29

Elton John entendu par visioconférence, en tant que témoin de la défense au procès de l'acteur américain Kevin Spacey, jugé à Londres pour agressions sexuelles

Elton John a été entendu par visioconférence, en tant que témoin de la défense au procès de l'acteur américain Kevin Spacey, jugé à Londres depuis fin juin pour agressions sexuelles. Kevin Spacey, 63 ans, a plaidé non coupable de 12 charges d'agressions sexuelles sur quatre hommes entre 2001 et 2013, notamment à partir de 2004 lorsqu'il était directeur du théâtre londonien Old Vic. Un homme accuse Kevin Spacey de l'avoir agressé sexuellement alors qu'il conduisait l'acteur à un gala de charité chez Elton John «au début des années 2000». «Il m'a saisi tellement fort (les parties intimes) que j'ai failli faire une sortie de route», avait expliqué le plaignant lors de son interrogatoire. «C'était un geste doux (...) et c'était dans mon esprit romantique», avait rétorqué jeudi Kevin Spacey, niant tout comportement «violent», «agressif» ou «douloureux».

Témoignant depuis Monaco, Elton John a confirmé se souvenir de la présence de Kevin Spacey au début des années 2000 à ce bal annuel à Windsor, à l'ouest de Londres. «Il est arrivé avec une cravate blanche», en tenue de soirée, a affirmé le chanteur. «Il est venu en jet privé et est venu directement au bal», a ajouté Elton John, précisant que l'acteur avait dormi chez lui ce soir-là. «Je ne me souviens pas qu'il soit venu après cela», a poursuivi le chanteur. Le mari d'Elton John, David Furnish, a également témoigné de la présence de Kevin Spacey à cet évènement mondain: «C'était un acteur oscarisé, il y avait beaucoup d'enthousiasme à l'idée qu'il soit au bal». Vêtu d'un costume gris et d'une cravate à pois, Kevin Spacey a écouté les témoignages des deux hommes depuis la Crown Court de Londres. L'acteur s'est montré ému quand son avocat Patrick Gibbs a lu dix déclarations de témoins, des amis et des membres de sa famille.

L'acteur Robert Sean Leonard, qui a joué dans le film Le cercle des poètes disparus et la série Dr House , a décrit Kevin Spacey comme une personne «positive, encourageante et respectueuse». Chris Lemmon, le fils de l'acteur Jack Lemmon (Certains l'aiment chaud ), a dit que Kevin Spacey était «comme un autre fils» pour son père. La semaine dernière, il a rejeté en bloc les accusations, évoquant des relations «consenties» et dénonçant le «faible» dossier de l'accusation. Mais l'acteur, deux fois oscarisé pour ses rôles dans American Beauty et Usual Suspects, avait été décrit au début du procès comme un «harceleur sexuel» par l'accusation. Ces accusations ont émergé en 2017 au début du mouvement #MeToo, au moment où Kevin Spacey était au sommet de sa gloire, interprète principal de la série à succès de Netflix House of Cards . Dans la foulée, il a été débarqué de la série et d'autres projets auxquels il devait participer. Le procès de l'acteur, qui est entré dans sa quatrième semaine, se poursuit mardi.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions