09/07 08:51

Mexique : Le journaliste Luis Martín Sánchez Iñiguez, correspondant du journal La Jornada a été retrouvé mort cette nuit, après avoir été porté disparu

Le journaliste Luis Martín Sánchez Iñiguez, correspondant du journal La Jornada dans l'Etat de Nayarit (nord-ouest du Mexique), a été retrouvé mort samedi après avoir été porté disparu, son corps présentant des traces de violences a annoncé le journal La Jornada pour lequel il travaillait. "Le corps a été trouvé avec des signes de violences et sur lui se trouvaient deux petites cartes avec une inscription (...) ses proches l'ayant identifié comme étant Luis Martín Sánchez Iñiguez", a déclaré le bureau du procureur dans un communiqué.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la mort est survenue entre 24 et 48 heures avant que le journaliste ne soit retrouvé samedi matin dans une zone rurale proche de Tepic, la capitale du Nayarit. S

elon les médias locaux, le corps du journaliste avait été menotté et enveloppé dans des sacs en plastique.

Et les messages retrouvés sur lui proviendraient de groupes criminels. Le journal, citant des rapports des autorités locales, a déclaré que l'épouse du journaliste, Cecilia López, a signalé au bureau du procureur qu'elle ignorait où se trouvait le journaliste depuis mercredi soir, alors qu'elle se trouvait dans une autre ville pour rendre visite à des parents.

M. Sánchez, premier journaliste en activité à être tué au Mexique en 2023, était chez lui mercredi soir et a parlé à sa femme au téléphone. Selon le journal, celle-ci a déclaré qu'elle avait trouvé chez elle les vêtements que son mari portait le dernier jour où elle l'a vu et dans son portefeuille tous ses documents personnels, à l'exception de sa carte de correspondant de La Jornada.

La famille a aussi signalé que "son ordinateur, son téléphone portable, un disque dur et ses sandales ont disparu", ajoute le journal. Il s'agit du troisième correspondant de La Jornada tué ces dernières années après les assassinats de Miroslava Breach à Chihuahua en mars 2017 (nord) et de Javier Valdez à Sinaloa (nord-ouest) en mai de la même année. Ce dernier journaliste était un collaborateur de l'AFP. L'Etat de Nayarit, situé sur la côte pacifique, est voisin des Etats de Sinaloa (nord-ouest) et de Jalisco (ouest), où opèrent les deux plus grands cartels de la drogue du pays. Le Mexique est considéré comme l'un des pays les plus dangereux au monde pour exercer le métier de journaliste, selon RSF.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions