29/06/2023 16:34

Les journalistes des radios publiques France Musique et France Culture sont en grève aujourd'hui pour protester contre la suppression à la rentrée de journaux d'information

Les journalistes des radios publiques France Musique et France Culture sont en grève aujourd'hui pour protester contre la suppression à la rentrée de tous les journaux d'information de la première et du journal de 22h00 de la deuxième, ont indiqué les syndicats.

"La disparition des informations de France Musique serait un non-respect du cahier des missions et des charges de Radio France et interroge sur l'avenir de cette chaîne: est-elle destinée à être réduite à un fil musical sur Internet?", s'est interrogée l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, SNJ, SUD et UNSA) du groupe de radio public dans son appel à la grève le 23 juin.

En outre, selon les syndicats, la disparition du journal de France Culture "réduit considérablement l'offre d'information pour les auditeurs, qui devraient se contenter d'un dernier bulletin (...) à 18h00".

Pour sa part, la présidente du groupe public Radio France, Sibyle Veil, a défendu cette décision éditoriale, qui n'a selon elle "rien d'économique". "Ce n'est pas pour les informations que les gens viennent écouter France Musique", a-t-elle déclaré dans l'émission de France Culture "Soft Power" le 25 juin.

"A chaque fois que l'actualité est dure, l'audience de France Musique augmente parce que c'est une espèce de bulle de sérénité, d'apaisement", a-t-elle poursuivi en citant les attentats de 2015 ou le Covid.

"Il y a deux ans, nous avons supprimé les journaux (de France Musique) le week-end et nous n'avons pas reçu un seul message d'auditeur", a conclu Mme Veil.

Un autre mouvement de grève aura lieu le 4 juillet dans l'audiovisuel public, cette fois à France Télévisions, pour protester contre une réforme baptisée Tempo. Elle prévoit la suppression des journaux nationaux de France 3 (le 12/13 et le 19/20) en septembre et leur remplacement par 24 éditions régionales.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Moraline
30/juin/2023 - 08h28
Runner37Mxt a écrit :

En même temps, pas bien compliqué. Les antennes de Radio France bénéficient :

- de centaines de millions d'euros d'argent public chaque année,

- d'une absence de publicité sur leurs antennes,

- de fréquences radios bien plus étendues en métropole qu'Europe 1 et surtout Sud Radio.

- Le budget de Radio France représente moins de 6% du total dédié aux médias public.

- Il y a de la pub sur Radio France, précisément parce que la dotation est petite

- La plupart des fréquences dites "de confort" ont été restituées au privé.

De rien.

 

Portrait de -Nico-
29/juin/2023 - 22h58
Marc.Paget06 a écrit :

Ils ont beaucoup plus d'auditeurs que Sud Radio et Europe 1 réunis....

Moi j'aime bien ces radios. Pourquoi ?

Parce que y a que des débiles comme toi pour aimer ça. T’es content ?

Portrait de -Nico-
29/juin/2023 - 22h57
titus75 a écrit :

intérêt de ce post débile?

Ils ne servent à rien. Ils coutent au contribuable. Oui ils peuvent rester en grève toute l’année. Même à vie. On s’en tape. 

Portrait de titus75
29/juin/2023 - 19h15
Macrosoft a écrit :

On s'en tape. Ils peuvent rester en grève toute l'année. 

intérêt de ce post débile?

Portrait de Rachelle65
29/juin/2023 - 18h44

Qui écoute ?