26/06 18:02

Le malus sur les voitures lourdes va "sans doute" être étendu dès 2024, annonce le ministre des Transports, Clément Beaune - VIDEO

La taxe qui touche sous forme de malus les voitures neuves thermiques pesant plus de 1,8 tonne à l'achat va "sans doute" être étendue, via l'abaissement de ce poids dès le budget 2024, a indiqué dimanche le ministre des Transports, Clément Beaune.

"A partir de 1,8 tonne", les voitures neuves thermiques subissent une taxe, dont le seuil d'application "va être abaissé progressivement et sans doute dès le projet de loi de finances pour 2024", a déclaré Clément Beaune lors du "Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI". Le poids des voitures "doit être pris en compte pour des raisons écologiques", a rappelé le ministre.

Car plus un véhicule est lourd, plus il contient de matériaux et plus il consomme d'énergie pour se déplacer, ce qui augmente ses émissions de CO2 et donc le réchauffement de la planète. Cette mesure s'inscrit dans la deuxième partie du grand plan de sobriété énergétique présenté le 20 juin par le gouvernement.

Elle accompagne des mesures comme l'encouragement au covoiturage, l'achat de téléphones reconditionnés par les ministères, l'interdiction de climatiser les bâtiments au dessous de 26 degrés ou encore la mobilisation de collégiens et lycéens autour de 250 000 ecodélégués. Les seuils de poids de voiture seront discutés dans le cadre du projet de loi de finances 2024, ajoute-t-on de source gouvernementale dimanche.

En revanche, l'augmentation du malus pour les voitures lourdes ne touchera pas en 2024 les véhicules électriques qui émettent moins de CO2 que ceux équipés de moteurs à explosion fonctionnant aux carburants fossiles. "Il faut être cohérent", a souligné le ministre. "On est dans une phase de transition, il faut qu'on développe le véhicule électrique en France et en Europe", et c'est "le sens de l'histoire de prendre en compte des critères de poids", a-t-il dit.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
27/juin/2023 - 11h39
Le Retour 5 a écrit :

smiley

Si vous avez des arguments contre les miens, n'hésitez pas, ça m'intéresse .

Portrait de PhilRAI
27/juin/2023 - 11h19

L'escroquerie continue ! 

Le CO2 est un gaz indispensable dans le cycle du carbone et la vie des végétaux. Son taux dans l'atmosphère était trop bas, c'est une chance qu'il remonte

Le CO2 n'a rien à voir dans les variations climatiques qui sont naturelles. La théorie radiative de l'effet de serre est fausse, contraire aux principes fondamentaux de la thermodynamique. C'est une escroquerie destinée à nous imposer des taxes et des contraintes inutiles.

Il n'y a aucune augmentation des évènements climatiques extrême qui ont toujours existé.

La forte réduction d'activité lors de l'épidémie covid, l'arrêt de la circulation aérienne des passagers pendant 2 ans n'ont eu strictement aucun effet, pas une coupure, pas un frémissement, sur la concentration du CO2 dans l'atmosphère qui continue de croître comme si de rien n'était. Nos rejets sont infimes par rapport aux mouvements naturels.

 

Portrait de KERCLAUDE
27/juin/2023 - 07h27

L'écologie punitive est en marche et on en reviendra sur toutes ces décisions .  

Portrait de sNow
26/juin/2023 - 20h21 - depuis l'application mobile
LeBonSens a écrit :

Et en attendant, les camions pullulent sur nos routes au détriment du ferroutage inexistant, l'avion est toujours privilégié par rapport au train, les bateaux de croisière rejettent des tonnes de CO2 même quand ils sont à quai, les ultra-aisés continuent de prendre leur jet privé, etc, etc... 

Et en attendant, les camions pullulent sur nos routes au détriment du ferroutage inexistant, l'avion est toujours privilégié par rapport au train, les bateaux de croisière rejettent des tonnes de CO2 même quand ils sont à quai, les ultra-aisés continuent de prendre leur jet privé, etc, etc... 

En Maurienne on construit le Lyon-Turin pour le ferroutage et des abrutis complets trouvent encorele moyen de s’y opposer !!

Portrait de Mollux
26/juin/2023 - 20h00
Macrosoft a écrit :

L'écologie finira par avoir notre peau sans que le climat change d'un iota. Toujours le même système : interdire et faire payer.

On finira bientôt par déféquer dehors pour faire du compost et se torcher avec des galets recyclables a vie en les nettoyant a l'eau de pluie.

mais c'est une excellente idée!