24/05 06:51

Trappes : Une fillette de 6 ans est morte après avoir été percutée, hier soir, par une automobiliste de 21 ans sous l'emprise de stupéfiants - Vidéo

Une fillette de 6 ans est morte après avoir été percutée, hier soir, par une automobiliste de 21 ans sous l'emprise de stupéfiants à Trappes, rue de Port Royal. L’enfant se trouvait en arrêt cardio-respiratoire après l'accident et le Samu n’a pas pu la réanimer. La conductrice du véhicule, elle, a dans un premier temps pris la fuite avant d'être interpellée à proximité des lieux de l’accident par les forces de l'ordre qui se sont très rapidement rendues sur place.

La jeune femme a alors été testée positive aux stupéfiants et placée en garde à vue pour homicide involontaire aggravé par l'usage de stupéfiants.

D'après les premiers éléments de l'enquête, la conductrice aurait heurté la fillette alors qu’elle sortait d’une place de stationnement et ne l’aurait pas vue au moment de sa manœuvre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de biolay
24/mai/2023 - 20h28
MJ--ST a écrit :

Pour ce qui est des stups, OK. Les choses ont l'air claires.

Mais que fait une petite fille de 6 ans dans la rue toute seule ? Dans une ville ultra-mal famée et en vélo dans un carrefour réputé dangereux, qui plus est ?

"Pour ce qui est des stups, OK. Les choses ont l'air claires"

Meme pour ça, il faudra attendre pour l'affirmer. smiley

Si les test utilisés en France étaient les mêmes qu'en Belgique ou en Allemagne par exemple, on pourrait le dire.

Mais en France, les test utilisés pénalisent aussi, par exemple, des simples consommateurs de CBD.

Une personne qui n'a jamais fumé un joint de sa vie, peut se retrouver positif au THC par un contrôle salivaire car le CBD consommé contenait plus de 0,3% de THC, ce qui est le cas pour pratiquement tous les produits CBD en vente libre.

Chaque jour, de nombreux simples consommateurs de CBD se retrouvent au tribunal alors qu'ils n'ont jamais fumé du cannabis de leur vie, mais ont été contrôlés positif lors d'un test en bord de route !

Chez nos voisins européens, les policiers transportent des dispositifs permettant de récolter une quantité précise de salive et de la conserver pour que les laboratoires puissent déterminer formellement la concentration en THC et en CBD présente dans l'organisme.

La France devrait s'aligner sur les techniques et tests utilisés dans d'autres pays, mais problème!!!: ces dispositifs coûtent entre 3 et 5 euros l'unité, alors que ceux actuellement utilisés en France valent environ 4 centimes !

Portrait de biolay
24/mai/2023 - 17h44
Totorovic a écrit :

Contrairement à l'alcool, être positif a un dépistage stupéfiant ne veut pas forcément dire que vous êtes sous "l'emprise" d'une quelconque substance mais juste le fait que vous en ayez fait usage dans les heures/jours qui ont précédé. Vous pouvez fumer un joint le soir et être positif le lendemain sans pour autant être encore sous l'influence du produit. 

En effet, concernant le test salivaire , il peut être positif et trouver des traces de cannabis de 2 à 10 jours après consommation.

Pour info, contrairement à ce qui est écrit dans cet article, la conductrice n'a jamais pris la fuite, et j'ai entendu des infos bien différentes sur des chaines info.

Elle etait en stationnement, elle attendait 2 amies, la petite a traversé la route en velo pour rejoindre le trottoir d'en face. En arrivant devant le trottoir et en voulant monter sur celui-ci avec son velo, elle est tombée devant le véhicule en stationnement. C'est à ce moment la, et ne l'ayant pas vu au sol devant son véhicule, que la conductrice à démarré et à roulé sur la petite fille.

Portrait de Totorovic
24/mai/2023 - 14h22
Bonsens a écrit :

Ah bon bah ça va alors

Je ne dis pas que ca allait, je dit juste que cet article affirme que la conductrice était sous l'emprise de drogue alors qu'elle a juste été positive a un test salivaire qui n'indique en rien cet état de fait. C'est tout.

Portrait de Totorovic
24/mai/2023 - 15h37
PhilRAI a écrit :

Si le produit est détecté c'est parce qu'il y est, donc qu'il a toujours des effets.

Ben non. L'infraction pénale est "conduite en ayant fait usage de produit stupéfiant" alors que pour l'alcool c'est "conduite sous l'emprise d'un état alcoolique". Tu saisis la nuance? Pour l'alcool tu as un taux factuel, pour les stupéfiants tu n'as qu'une positivité. Le conducteur a fait usage de stupéfiant oui mais quand? à quelle dose? était il sous l'influence du produit?  impossible de le savoir puisqu'il n'est pas quantifié par le laboratoire.  Et ne me dit pas qu'un type qui a fumé un  joint 24h avant d'avoir pris le volant est encore défoncé ou alors tu ne sais pas de quoi tu parles. 

Portrait de Totorovic
24/mai/2023 - 14h06
Tranquillou et plus a écrit :

On ne parle pas d'emprise mais d'usage interdit... 

Je faisais référence au titre racoleur de cet article mais visiblement tu ne sais pas lire...

Portrait de Greenday2013
24/mai/2023 - 13h20

Peut-on avoir le prénom de la chauffarde ?

Portrait de PhilRAI
24/mai/2023 - 12h51
Totorovic a écrit :

Contrairement à l'alcool, être positif a un dépistage stupéfiant ne veut pas forcément dire que vous êtes sous "l'emprise" d'une quelconque substance mais juste le fait que vous en ayez fait usage dans les heures/jours qui ont précédé. Vous pouvez fumer un joint le soir et être positif le lendemain sans pour autant être encore sous l'influence du produit. 

Si le produit est détecté c'est parce qu'il y est, donc qu'il a toujours des effets.

Portrait de Tranquillou et plus
24/mai/2023 - 12h37
Totorovic a écrit :

Contrairement à l'alcool, être positif a un dépistage stupéfiant ne veut pas forcément dire que vous êtes sous "l'emprise" d'une quelconque substance mais juste le fait que vous en ayez fait usage dans les heures/jours qui ont précédé. Vous pouvez fumer un joint le soir et être positif le lendemain sans pour autant être encore sous l'influence du produit. 

On ne parle pas d'emprise mais d'usage interdit... 

Portrait de Tranquillou et plus
24/mai/2023 - 12h35

 être positif au dépistage de stupéfiant signifie que vous en avez fait usage dans les heures qui précédent.Le problème est que l'usage de ces drogues est interdit ! C"est clair.Que vous soyez sous l'emprise ou non, n'a rien à voir. Quand c'est interdit, c'est interdit.

C'est pas difficile à comprendre.

Portrait de Bonsens
24/mai/2023 - 11h57
Totorovic a écrit :

Contrairement à l'alcool, être positif a un dépistage stupéfiant ne veut pas forcément dire que vous êtes sous "l'emprise" d'une quelconque substance mais juste le fait que vous en ayez fait usage dans les heures/jours qui ont précédé. Vous pouvez fumer un joint le soir et être positif le lendemain sans pour autant être encore sous l'influence du produit. 

Ah bon bah ça va alors

Portrait de Totorovic
24/mai/2023 - 11h39

Contrairement à l'alcool, être positif a un dépistage stupéfiant ne veut pas forcément dire que vous êtes sous "l'emprise" d'une quelconque substance mais juste le fait que vous en ayez fait usage dans les heures/jours qui ont précédé. Vous pouvez fumer un joint le soir et être positif le lendemain sans pour autant être encore sous l'influence du produit.