21/05/2023 16:44

Teknival interdit dans l'Indre - Environ 25.000 fêtards sont toujours présents cet après-midi à Villegongis, un nombre de festivaliers en reflux, selon la préfecture du département

16h42: Environ 25.000 fêtards sont toujours présents cet après-midi à Villegongis, dans l’Indre, pour le Teknival qui s’est installé illégalement sur un terrain depuis jeudi dernier. Un nombre de festivaliers en reflux, selon la préfecture du département, qui a indiqué dans un communiqué que l’ambiance était calme ce dimanche matin. Ils étaient plus de 30.000 sur place samedi. L’important dispositif sécuritaire et médical est toujours en place pour assurer la sécurité.

«387 gendarmes sont engagés sur la journée pour assurer la sécurisation du Teknival et en particulier la circulation et les contrôles aux abords, en accompagnant la fin progressive de l'événement», a précisé la préfecture. Un plan de circulation pour l’évacuation du site du Teknival a été mis en place par la mairie de Villegongis et le président de la communauté de communes de Levroux, avec le soutien du conseil départemental, afin de guider au mieux et en toute sécurité les personnes quittant le festival.

Un grand nombre d’éthylotests a par ailleurs été distribué par des associations sur place, et les contrôles routiers vont être renforcés dans la journée.

08h00: Quelque 30.000 «teufeurs» ont afflué progressivement samedi pour le 30e anniversaire du Teknival, grand-messe des rave parties organisée depuis jeudi à Villegongis, petit village de l'Indre, selon la préfecture en fin d'après-midi. Le rassemblement était interdit par les autorités qui ont toutefois déployé un important dispositif médical, sanitaire et logistique - avec notamment la réquisition de bouteilles d'eau potable - afin d'assurer la sécurité de l'événement. «Le dispositif mis en place est bien dimensionné», s'est félicité samedi le préfet de l'Indre, Stéphane Bredin, qui avait anticipé la venue de cette «seconde vague» de teknivaliers pour le week-end.

«A aucun moment il n'y a eu d'engorgement» du côté des secouristes ou du poste médical avancé dressé dans le centre de Villegongis, village de 110 habitants, a-t-il relevé. T

rois équipes du SMUR (Structures mobiles d'urgence et de réanimation) sont mobilisées pour la nuit de samedi à dimanche, «celle qui pourrait engendrer le plus de risques», a souligné le préfet, qui travaille déjà avec les maires des communes concernées à un plan de circulation adapté «lorsque le Teknival va commencer à se dissoudre» dans la journée de dimanche.

07h11: Dans un dernier communiqué diffusé ce samedi, le préfet de l'Indre Stéphane Bredin a confirmé que quatre festivaliers du Teknival, organisé par surprise depuis jeudi à Villegongis, étaient en urgence absolue. Parmi ces derniers, certains d’entre eux ont été mordus par une vipère. Pour sensibiliser les fêtards présents sur les lieux, la préfecture a envoyé un message sur les smartphones localisés dans la zone afin de prévenir les fêtards sur les gestes qui sauvent en cas de morsure.

Dans le même temps, les postes de secours du Teknival vont diffuser un flyer explicatif sur le même sujet. Ce dernier détaille l’attitude à adopter en cas de morsure de vipère, à savoir rester immobile et surélever légèrement, si possible, le membre atteint.

Il est aussi préconisé de prévenir les secours, de ne pas toucher ou sucer la plaie et d’enlever tout objet (bagues, bracelets ou chaussures) entraînant une compression. Installé par surprise depuis jeudi matin à Villegongis (Indre) pour son 30e anniversaire, le Teknival devrait attirer jusqu’à 30.000 personnes ce week-end.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cool Hand Luke
21/mai/2023 - 20h01

Amusez-vous les jeunes ! Les générations médiocres et égoïstes de vos parents et de vos grands-parents ont pourri la planète, les esprits, et ont mis votre avenir en balance. Profitez à fond de votre jeunesse !

Ne vous laissez pas tiédir ou impressionner par ces ordures !

Portrait de PTSCORPIOS
21/mai/2023 - 11h41

Les vipères vont halluciner pendant des semaines. 

Portrait de Tristan96
21/mai/2023 - 09h14

«Le dispositif mis en place est bien dimensionné», s'est félicité samedi le préfet de l'Indre,

Dans quel autre pays AU MONDE, un préfet se féliciterait de la bonne dimension d'un dispositif qui va coûter une blinde à la collectivité, pour un évènement INTERDIT, au lieu de tout faire pour faire respecter la loi et faire évacuer les lieux ? Pas étonnant que le monde entier veuille venir chez nous, c'est open bar, le pays où tout est permis, MÊME quand c'est interdit.

Portrait de shermancrow
21/mai/2023 - 08h55

Rassurez moi, c'est le festival de l'arbre genealogique en forme de cercle non ?