16/05/2023 10:46

Les syndicats reviennent à Matignon pour la première fois depuis la promulgation de la réforme des retraites - Elisabeth Borne reçoit chacune des cinq organisations représentatives

Les syndicats reviennent mardi et mercredi à Matignon pour la première fois depuis la promulgation de la très contestée réforme des retraites, qui occupe encore tous les esprits et pourrait les placer "en position de force" dans les négociations. Après une rencontre avec l'intersyndicale début avril qui avait tourné court, Elisabeth Borne reçoit cette fois chacune des cinq organisations représentatives, sans ordre du jour précis.

La Première ministre, régulièrement chahutée par les casseroles d'opposants à la réforme, se dit "à l'écoute des priorités" des organisations syndicales et patronales. Alors qu'elle souffle mardi sa première bougie à Matignon, recevant lundi un satisfecit d'Emmanuel Macron pour son action teintée de "force, détermination et courage", elle s'entretiendra en fin d'après-midi avec FO et la CFDT. Puis mercredi matin avec la CFE-CGC et la CFTC, avant la CGT l'après-midi.

Ces rencontres s'inscrivent dans la feuille de route qu'Emmanuel Macron a confiée à Elisabeth Borne pour relancer l'exécutif après la crise des retraites. L'intersyndicale a redit lundi dans un communiqué son opposition "déterminée" à la réforme, contre laquelle elle organise une 14e journée de grève et de manifestations le 6 juin, deux jours avant l'examen d'une proposition de loi du groupe Liot visant son abrogation.

Les syndicats invitent les députés à la voter, pour "(respecter) ainsi la volonté de la population massivement exprimée depuis janvier".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MICMAH458
16/mai/2023 - 13h35

Les syndicats aiment vraiment se faire ridiculiser, il faut croire qu'ils sont masos.  Ces organisations de travailleurs devraient faire comme le maître vénéré et absolu de cette dame, c'est-à-dire faire l'affront à ce gouvernement de ne pas répondre comme des gentils toutous aux convocations qui leur sont lancées, juste pour montrer que le dialogue n'est pas rompu, mais ce n'est qu'un leurre.

Portrait de COLIN33
16/mai/2023 - 13h27 - depuis l'application mobile

Souhaitons qu'après toutes ces manifestations ils ne lâchent rien et redoublent d'énergie