12/05/2023 10:16

Aya Nakamura et Gazo ont été sacrés artistes féminine et masculin de l’année, lors de la 1ère édition des Flammes, trophées dédiés au rap en France - VIDEO

Aya Nakamura et Gazo ont été sacrés artistes féminine et masculin de l’année, lors de la première édition des Flammes, trophées dédiés au rap et ses courants en France, dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris.

C’est une belle revanche pour la Franco-Malienne, chanteuse francophone la plus écoutée au monde, qui n’a jamais décroché de prix aux Victoires de la musique, la principale récompense musicale en France, à l’exception de celui de l’artiste la plus streamée en 2022, une distinction purement statistique n’émanant pas d’une décision d’un jury.

Cette fois, ce prix des Flammes, organisé avec le soutien de la plateforme de streaming Spotify, découle du choix de jurés, professionnels de l’industrie musicale dans la sphère rap/r’n’b/nouvelle pop. En janvier, la chanteuse de 28 ans a sorti « DNK », son 4e album.

Sa vie a basculé avec la sortie de « Djadja », morceau de 2018 à l’écho planétaire. Ce hit cumule plus de 900 millions de vues sur YouTube et a même fait danser les enfants de Madonna, comme on l’a vu sur les réseaux sociaux. Le remix du titre avec la star du reggaeton, Maluma, lui avait permis d’atteindre le 57e place du « Billboard Global 200 », classant les chansons en fonction du streaming et des ventes sur plus de 200 territoires à travers le monde, dont les Etats-Unis.

Gazo a été sacré artiste masculin, aux dépens des favoris Dinos et Tiakola. « KMT », son dernier album, sorti en 2022, est certifié Or à l’export et s’est classé 4e des meilleures ventes en France l’année écoulée

A 28 ans lui aussi, il est le digne représentant français de la drill, ce courant sombre du rap venu de Chicago. Son premier album en 2021 se nommait d’ailleurs « Drill FR ». Il a par ailleurs collaboré avec plusieurs rappeurs européens, comme le britannique Russ Millions et l’italien Rondodasosa.

La cérémonie est un accomplissement pour le rap francophone, devenu le genre musical le plus exporté par l’Hexagone avec « 38 % des nouveautés certifiées » en 2022 - devant l’électro et la pop -, selon le Centre national de la musique. En France, le rap domine lui aussi les classements. JUL, Ninho, Orelsan ou encore PNL ont ainsi été les artistes les plus écoutés et achetés en 2022. Les Flammes se veulent une alternative aux Victoires de la musique, qui sous-représentent le rap et ses courants dans les récompenses.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de celec
12/mai/2023 - 22h14
Kesnhi74 a écrit :

La présentatrice au même niveau que les artistes et leur musique... En 20 sec de vidéo j'ai envie... de dire plein de truc pas bien... Mon dieu.

Effectivement ! Ça fait mal aux oreilles !!!! 

Portrait de Rachelle65
12/mai/2023 - 18h11

Faut être taré ou demeuré pour écouter du Nakamura smiley