11/05/2023 11:52

Démission du maire de Saint-Brévin après l’incendie de son domicile: Emmanuel Macron condamne des "attaques indignes" - Elisabeth Borne promet de "mieux protéger" les élus - VIDEO

11h52: Le président Emmanuel Macron a réagi ce matin après la démission du maire (DVD) de Saint-Brévin dont le domicile a été visé par un incendie criminel. «Les attaques contre Yannick Morez, maire de Saint-Brevin-les-Pins, et contre sa famille, sont indignes. À cet élu de la République, à son épouse et ses enfants, je redis ma solidarité et celle de la Nation», a-t-il écrit sur le réseau social.

.

11h30: La Première ministre Elisabeth Borne va proposer au maire de Saint-Brévin-les-Pins, Yannick Morez (DVD), qui a démissionné mercredi sous la pression de l'extrême droite en déplorant un "manque de soutien de l'Etat", de le recevoir "dans le courant de la semaine prochaine", a annoncé jeudi Matignon.

Parallèlement, la ministre chargée des Collectivités Dominique Faure a affirmé jeudi sur Twitter qu'elle dévoilerait, également la semaine prochaine, "de nouveaux moyens pour prévenir et lutter contre les atteintes aux élus".

11h12: Élisabeth Borne a jugé jeudi « très choquant » l’incendie du domicile du maire de Saint-Brévin-les-Pins, Yanick Morez (DVD), en lien avec le déménagement d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile, qui a provoqué sa démission, promettant de « mieux protéger » les élus.

« Ce qui s’est produit est très choquant et je voudrais assurer le maire de tout mon soutien », a déclaré la Première ministre depuis Salazie, près de Saint-Denis de la Réunion, où elle a entamé une visite de trois jours.

Après que l’élu de cette commune de Loire-Atlantique s’était plaint du « manque de soutien de l’État » dans cette affaire, Élisabeth Borne a dit sa volonté de « mieux protéger les maires », de « répondre plus efficacement quand il y a des menaces », de « renforcer notre action pour intervenir plus tôt, pour pouvoir soutenir les maires pour repérer leurs difficultés et mieux les accompagner face à des violences dont ils peuvent être victimes ».

Le fait que cet incendie soit lié au déménagement d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile « montre qu’il y a une montée d’extrémismes dans notre pays et évidemment il faut qu’on soit très très vigilant sur ce sujet », a ajouté la cheffe du gouvernement.

Elisabeth Borne a assuré qu’apporter « des bonnes réponses », « la main dans la main avec les élus locaux, c’est comme ça qu’on évitera ces montées des extrémismes ».

11h06: Le maire de Saint-Brévin (Loire-Atlantique), commune où un projet de centre d'accueil de demandeurs d'asile (Cada) suscite une vive opposition, a annoncé mercredi avoir adressé sa démission au préfet «pour des raisons personnelles».

«Ce mardi 9 mai, j'ai adressé à Monsieur le préfet de Loire-Atlantique un courrier informant ce dernier de mon souhait de démissionner de mon mandat de maire de Saint-Brévin-les-Pins», a écrit mercredi soir Yannick Morez (DVD), sur la page Facebook de la commune. 

«J'ai pris cette décision pour des raisons personnelles, notamment suite à l'incendie criminel perpétré à mon domicile et au manque de soutien de l'État et après une longue réflexion menée avec ma famille», explique Yannick Morez. Le domicile du maire a été visé, le 22 mars, par un début d'incendie, objet d'une enquête criminelle.

«J'ai toute confiance en mon équipe, une équipe compétente (...) qui continuera à agir au service de notre ville et de ses habitants. Après 15 ans de présence dans le Conseil municipal, dont 6 ans en tant que maire, je pars en étant confiant dans l'avenir», conclut le maire démissionnaire. Sollicitée par l'AFP mercredi soir, la préfecture de Loire-Atlantique n'était pas en mesure de confirmer avoir reçu la démission de Yannick Morez.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Maître Toubab
11/mai/2023 - 18h34
Bucephale a écrit :

Qui sème le vent récolte la tempête !Aucune compassion !

Merci pour votre éclair de sincérité, ça change de la technique de la taqîya adoptée par les haineux qui se camouflent en républicain bon teint. Votre commentaire permet d’illustrer pourquoi il n'est toujours pas désuet de faire barrage. En cas d’élection de l’extrême droite, il y fort à parier que des gens comme vous se sentiraient pousser des cojones et s’autoriseraient à cramer les maisons des opposants politiques, guerre civile assurée. Merci encore pour cette piqûre de rappel.smiley

Portrait de Rachelle65
11/mai/2023 - 17h19

Si Babeth promet , alors les élus sont tranquillesmiley

Portrait de Bdhy
11/mai/2023 - 14h35

Je suis effaré par les réactions à cet article !

Quel que soient les tenants et les aboutissants dans une telle affaire, de quelque bord politique qu'on soit, on ne peut que condamner fermement de tels agissements !

On peut très bien comprendre la réaction de ce maire qui maintenant a peur pour ses proches et ses biens !

Portrait de Greg1928
11/mai/2023 - 13h21

Projet porté par l'Etat et ce même Etat laisse le Maire dans la panade. Il a eut raison de démissionner. Il n'a pas a essuyer les platres d'un projet d'Etat.

Portrait de Alexshe
11/mai/2023 - 12h54

Je ne cautionne pas l'incendie, mais il aura constaté que c'est dangereux de trahir son peuple 

Portrait de flavtop
11/mai/2023 - 12h10 - depuis l'application mobile

même si ça reste indigne, peut être faut il écouter ses administrés qui l'ont élu ????